De l'imaginaire dans les bandes dessinées de Jacobs, Martin et Hergé : étude statistique

par Bernard Peleau

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Frédéric Monneyron.

Soutenue en 2008

à Perpignan .


  • Résumé

    Hergé, Martin et Jacobs ont fortement influencé la bande dessinée européenne des années 1930 à 50. Ils suivent, transforment ou abandonnent quelles grandes constellations d'images? Quels sens, quel imaginaire représenté par le texte et l'image posent-ils? Dans cette machinerie à deux voies, quelles oscillations apparaissent dans leur usage de la bande dessinée? La première partie s'appuie sur une description textuelle des dix-huit albums du corpus (dont lexique, temps, catégories grammaticales, structures syntaxiques, ponctuation), iconique (plans, mise en page, espaces textuels, variations de taille par exemple) et parfois narrative (personnages, dialogues et récitatifs). Elle aboutit à quelques vignettes statistiquement significatives. Le sens principal des histoires des albums devrait les investir. Dans la deuxième partie, notre interprétation de l'imaginaire est bornée par l'application à ces mêmes vignettes de la grille durandienne. Ombre et lumière. Ainsi, nocturne, dans les Tintin, la mer qui soit dévore soit recueille, émergeait dès le premier album bien avant Haddock le marin. Le héros diurne Tintin décroît et cède le pas aux autres personnages. Par un mouvement involutif, Alix va de la famille impossible à l'impossible famille, puisqu'il commence par ne pas retrouver sa filiation pour finalement y renoncer comme au nocturne cyclique. Diurne, Lefranc affronte les éléments et se dilue ou se réfugie dans le nocturne. Le fourmillement de la vie nocturne terrifiante, thématisé dans la fuite de Blake et Mortimer dans le premier album, ira jusqu'à faire éclater le personnage et ne plus marquer le cadre des vignettes dans le dernier album.

  • Titre traduit

    About imaginary in the comic books of Jacobs, Martin and Herge : a statistical study


  • Résumé

    Hergé, Martin and Jacobs have greatly influenced the European bande dessinée of the 1930s to 1950s. What major constellations of symbols do they follow up, transform or abandon? What meaning and imaginary do they aim at through text and picture? What oscillations appear through such two-lane mechanism? The first part will deal with a three-dimensional description of the eighteen books of the corpus : a) the text, particularly its lexical, grammatical and syntaxical aspects as well as its punctuation b) the picture, particularly its shots, layout, speech bubbles and size of panels c) the narrative technique - at times - its characters, dialogues and recitatives. This will lead us to a selection of statistically significant pictures which are apt to carry the gist of the story. In the second part, the Durandian grid will be applied to this same selection of panels to interpret the imaginary. Light and darkness. Thus, in the books of Tintin, the nocturnal, the sea that either devours or comforts, appeared as early as the first book, well before Haddock the sailor. Tintin, the diurnal hero, gradually gives up his leadership to other characters. Alix goes from an impossible past family to an impossible future family, since he never finds his ascendants and, in a backlash, forgoes his descendants as well as the cyclical nocturnal. Although a diurnal character at first, Lefranc confronts the natural elements and disolves or escarpes into the nocturnal. The scary swarming of nocturnal life as examplified by Blake & Mortimer running away from evil forces in the first book, both bursts into smithereens of characters and picture frames in the last book.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (361, 155 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 346-354

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2008 PEL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.