Quatre essais sur la stabilité monétaire de la communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale

par Oscar Kuikeu

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jamal Bouoiyour.

Soutenue en 2008

à Pau .


  • Résumé

    La récente appréciation de l’euro (la monnaie unique européenne) par rapport au dollar a principalement permis de relancer, le débat relatif à l’arrimage du franc cfa et notamment à la stabilité monétaire au sein des zones de son émission – la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) et l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) –. L’objectif de cette thèse a été celui de contribuer à ce débat pour la sous – région CEMAC. Celle – ci s’organise autour de quatre chapitres : au chapitre 1, une règle monétaire de type Taylor – permettant de caractériser le comportement moyen de l’autorité monétaire dans le passé – a été mise en œuvre dans le cadre de la zone CEMAC. L’objectif poursuivi étant double. D’une part, appréhender la stratégie suivie par la BEAC, dans un contexte de résurgence des tensions inflationnistes suscitée par l’ajustement monétaire de janvier 1994. D’autre part, examiner empiriquement l’assertion assez répandue dans la littérature, d’une maîtrise de l’inflation au lendemain de la dévaluation imputable à la conduite d’une politique monétaire stabilisatrice. L’investigation empirique réalisée sur la période post dévaluation 1994-2003 (en fréquence mensuelle), semble plus ou moins valider cette assertion. Au chapitre 2, suivant la méthodologie initiée par Gali et Gertler (1999), l’on examine la dynamique de l’inflation (nature du processus d’ajustement des prix) en zone CEMAC, à partir d’une évaluation empirique des paramètres associés à la courbe de phillips néo – keynésienne hybride. Cette dernière inclut à la fois des termes d’inflation inertiels (backward – looking) et anticipés (forward – looking). Alors que la plupart des études empiriques restent concentrées sur les pays industrialisés, de vastes chantiers dans ce domaine restent encore à réaliser pour les économies émergentes, dont notamment celles d’Afrique Sub-Saharienne (ASS), d’où l’intérêt porté à cette étude. D’une manière générale, les paramètres estimés présentent non seulement le signe escompté, mais sont significatifs également et robustes à la critique de Lucas. Au chapitre 3, l’objet principal est celui d’examiner la relation entre distorsion (mésalignement) du taux de change réel et performance économique au Cameroun. Un pays dont l’activité économique est considérée comme moteur de croissance et de prospérité au sein de la zone franc. D’une manière générale, les résultats de l’investigation empirique confirment bien l’idée suivant laquelle la stabilité du cadre macroéconomique est gage de croissance et de prospérité économique. Le revenu par habitant de l’économie camerounaise étant en effet négativement et significativement lié aux distorsions du taux de change réel. En outre d’un point de vue empirique, cette contribution fournit des lignes directives pour des analyses en séries temporelles du processus de croissance économique. Au chapitre 4, suivant les enseignements du modèle néo-classique de croissance, l’on analyse le processus de convergence conditionnelle des Etats membres de la zone CEMAC. Cependant, la structure du panel n’est pas standard puisque caractérisée par une dimension temporelle assez substantielle. Ainsi, des simulations de Monte Carlo ont été mises en œuvre afin d’établir les propriétés à distance finie des méthodes usuelles. L’investigation empirique réalisée par la suite semble valider l’hypothèse de convergence conditionnelle des niveaux de vie au sein de la zone.


  • Résumé

    The recent appreciation of euro (the single european currency unit) against the us dollar have boosted the debate about the cfa franc parity and monetary stability in CEMAC (Central African Economic and Monetary Community) and the West African Economic and Monetary Union (WAEMU). The aim of this thesis is to contribute to the debate for CEMAC. It is organized into four chapters : In chapter 1, a taylor - type monetary policy rule - describing how monetary policy has been conducted in the past - has been implemented within the CEMAC zone. The aim is twofold. On the one hand to grasp the strategy followed by BEAC, in a context of a resurgence of inflationary pressures caused by the currency adjustment in January 1994. On the other hand to examine empirically, the assertion fairly common in literature, of controlling inflation after the devaluation due to a stabilizing monetary policy. The empirical investigation carried out during post-devaluation 1994: 01 - 2003: 07 to monthly frequency, seems more or less confirms this assertion. In chapter 2, the aim is to access, in CEMAC region, the degree of inflation persistence. For this purpose, following Gali and Gertler (1999), we estimate hybrid phillips curves, which include both backward and forward-looking components. The estimation performed, using the Generalized Method of Moment technique, reveals in CEMAC region an important degree of persistence in inflation, which, unlike the results obtained on the major industrialized economies, is remained invariant to the change in economic environment ; in other words, the parameters estimated present with respect to the Lucas critique some immunity. In chapter 3, he main aim is to study the link between the real exchange rate misalignment and the economic growth and to show the empirical proof from the case of Cameroon. An country where economic activity can be regarded as an engine of growth and prosperity within the franc zone. Empirical evidence show that, in Cameroon, the economic growth is adversely affects by the misalignment of the real exchange rate. From an empirical point of view, this contribution provides some guidelines for specifying and estimating growth equation with time series data. In chapter 4, following the neo-classical growth model we analyze the process of conditional convergence in CEMAC. However, the structure of the panel is not standard as characterized by a fairly substantial temporal dimension. Thus, Monte Carlo simulations were carried out to determine the finite sample properties of usual estimators. The empirical investigation conducted thereafter seems to validate the hypothesis of conditional convergence in living standards in the area

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (158 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 140153

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.