Analyser des oeuvres mixtes en fonction de leur nature : éléments de réflexion et propositions

par Gilles Cabanes

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Marie-Noëlle Moyal.

Soutenue en 2008

à Pau .


  • Résumé

    Le vingtième siècle a vu l’émergence d’un nouveau type d’œuvres musicales issu de l’utilisation de l’électricité et d’outils technologiques inédits dans la musique savante occidentale. Des années 50 à aujourd’hui s’est construit un riche répertoire d’œuvres alors regroupées dans la catégorie générale des musiques électroacoustiques. Parmi celles-ci se trouvent les œuvres dites « mixtes » dont la particularité réside dans la rencontre entre la séculaire tradition instrumentale et les nouveaux horizons apportés par l’univers électroacoustique. Ce travail de recherche se propose de construire une démarche analytique pour aborder des œuvres mixtes. Pour ce faire, il est nécessaire de s’entendre, parmi les multiples approches possibles, sur les objectifs (que veut-on analyser ?) et la (ou les) méthode (comment analyser ce que l’on veut ?). De plus, l’étendue des problématiques posées par le projet de cet ouvrage ne réside pas seulement dans ces questions mais aussi dans la spécificité du répertoire à analyser. C’est pourquoi ce travail se centre, dans un premier temps, sur l’étude des fondements des œuvres de musique savante occidentale, dans leur évolution jusqu’à nos jours, de manière à approcher au plus près la nature des œuvres mixtes au sein de leur contexte artistique. Ce n’est qu’une fois ces deux champs envisagés (nature des œuvres mixtes/objectifs et méthodes d’analyse) que prend place l’analyse d’extraits d’œuvres, caractéristiques du genre, orientée selon deux perspectives : l’analyse axée sur les causes des sons d’une œuvre et l’analyse axée sur les relations morphologiques et structurelles entre les sons issus des instruments et ceux provenant des haut-parleurs.


  • Résumé

    During the XXth century, new types of musical works appeared from the use of electricity and technological tools unknown in occidental music. A vast repertory of works has been developing from the 50’s to nowadays constituting the general category of electroacoustic music. More specifically, what were then named the mixed works originally combine the secular instrumental tradition with the new electroacoustic conception. This research work proposes to set up an analytical approach specific to these mixed works. In that sense, it is necessary to precisely define what the aims are (what is analyzed?) and what the method is (how can it be analyzed?). Besides, the stakes of the various questions studied in this work deal not only with these previous points but also with the specificity of the repertory to be analyzed. That is the reason why this work first focus on the fundamentals of occidental music from their evolution to nowadays. The point of the first part is indeed to define as precisely as possible the nature of mixed works according to their artistic background. Once this two axes set up (nature of the mixed works and methods of analysis), the work will focus on the analysis of various extracts of works which well exemplify the category. These analysis are articulated according to two major perspectives: the analysis of the causes of the sounds in a work and the analysis of the morphologic and structural relations between the sounds either produced by instruments or speakers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (617 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.595-609. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ULT 1144
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.