Stabilisation de l'intensité d'un faisceau laser par un correcteur en bande étroite : application à une référence Ar+ /I2 à 501.7 nm

par Guilène Tetchewo Tchouangang

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Frédéric Du Burck.

Soutenue en 2008

à Paris 13 .


  • Résumé

    On présente le développement, l'analyse et l'application d'un dispositif de stabilisation de l'intensité d'un faisceau laser dans une bande étroite de fréquence. La stabilité, la durée de convergence et la réjection du bruit d'intensité d'un faisceau sont analysés à partir d'un schéma équivalent à temps continu. Le dispositif est appliqué en spectroscopie de saturation à la réjection de la modulation d'amplitude parasite en spectroscopie FM et la stabilisation de l'intensité du faisceau sonde en transfert de modulation. Une nouvelle stabilisation de la fréquence d'un laser Ar+ sur une transition hyperfine de l'iode à 501,7 nm est proposée. La transition est détectée dans une cellule haute pression en transfert de modulation pour le moyen terme et dans une cellule basse pression en spectroscopie FM pour le long terme. On atteint une déviation d'Allan d'environ 10-13 pour une durée d'intégration de 1 s et 10-14 pour 500 s.

  • Titre traduit

    Intensity stabilization of a laser beam using a narrow band controller : application to an Ar+/I2 standard at 501,7 nm


  • Résumé

    We present the development, the analysis and the application of a device for stabilization of the laser beam intensity in a narrow frequency band. The stability, the convergence speed and the intensity noise rejection are analyzed from a continuous time model. The device is applied to saturation spectroscopy for rejection of the residual amplitude modulation in FM spectroscopy and for stabilization of the probe beam intensity in modulation transfer technique. A new frequency stabilization scheme of an Ar+ laser on a hyperfine transition of iodine at 501,7 nm is proposed. The transition is detected in a high pressure cell using the modulation transfer technique for the mean term stabilization and in a low pressure cell in FM spectroscopy for the long term stabilization. An Allan deviation of about 10-13 for 1 s integration time and 10-14 for 500 s is reached.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (249 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 245-249

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : TH 2008 042
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.