Sitā et ses doubles : mythes et représentations dans les oeuvres d'Ananda Devi

par Maitryee Mahatma

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Xavier Garnier.

Soutenue en 2008

à Paris 13 .


  • Résumé

    Notre recherche vise à cerner la quête identitaire de la femme dans les romans d’Ananda Devi, auteur mauricien, d’origine indienne. D’après nos analyses, nous constatons que l’individuation féminine se déploie à travers les trois phases suivantes : « l’identité-idem », l’aspect identitaire qui se fonde sur une identification collective ; « l’identité-ipsé », par opposition à cette quête de similitude, est un élan vers la spécificité personnelle ; et l’ »animus » que nous définissons comme la part de différence ou les désirs les plus refoulés qui sont rejetés par les normes sociales. Parallèlement à ces trois phases identitaires, ce qui caractérise l'évolution féminine chez Devi, c’est que la femme opprimée, dans son effort d’émancipation, s’inspire des figures mythiques hindoues. Au cours de notre recherche nous avons exploité les bribes mythiques, afin de mettre en lumière une communion prédominante entre les femmes de Devi et les figures mythiques hindoues : Sitā, Draupadi et Kālī. Or, cette expérience d’identification avec les figures mythiques recoupe les trois phases identitaires dans la mesure où la femme s’identifie à une figure mythique dans chacune de ces phases d’individuations. L’accouplement figure mythique et phase identitaire se présente ainsi : Sitā-identité-idem, Draupadi-identité-ipsé, et Kālī-animus.

  • Titre traduit

    Sitā and her doubles : myths and representations in the novels of Ananda Devi


  • Résumé

    The aim of this research is to study the quest of identity in the women characters in Ananda Devi’s novels. Devi is a Mauritian author of Indian origin. Our study reveals that the evolution of the women passes through three major stages : “l’identité-idem” or collective identification, the desire of identifying oneself to a particular group; “l’identité-ipsé” on the contrary is the desire to see oneself as unique within a certain group of individuals; l’”animus”, we define this term as the suppressed desires which are condemned by the society. Along with these three phases of identification, what characterises Devi’s women is that in their serge for emancipation they identify themselves with the Hindu mythical figures. In our study we have explored various images in Devi’s writings in order to reveal the existing links between Devi’s women and the following mythical figures : Sitā, Draupadi, Kālī. In fact, this experience of identification with the mythical figures is closed interlinked with the evolutionary phases defined above. In each of her evolutionary phase the woman identifies to one particular mythical figure : Sitā-identité-idem, Draupadi-identité-ipsé, and Kālī-animus.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(232 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 205-216

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2008 069
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.