Efficacité du système de gouvernance, rotation des dirigeants et performance de la firme : étude exploratoire sur les sociétés cotées (1997-2006)

par Lotfi Azzabi

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jan Stepniewski.

Soutenue en 2008

à Paris 13 .


  • Résumé

    Ce travail de recherche consiste à analyser l’efficacité du système de gouvernance des entreprises françaises. Particulièrement, il s’agit d’estimer la capacité de la performance, à prédire les évènements de succession managériale. Pour réaliser cet objectif, nous allons vérifier l’hypothèse révélant que la rotation des dirigeants est justifiée par la réalisation d’une performance déficiente. Pour apporter une réponse à notre problématique, nous avons essayé d’effectuer une étude empirique en s’appuyant sur un échantillon en panel de 73 sociétés françaises cotées sur la Bourse de Paris, sur une période de dix ans qui s’étend de 1997 à 2006, soit 730 observations. Ainsi, en utilisant la régression logistique : tests statistiques uni-variés et multi-variés, nous sommes arrivés à confirmer l’hypothèse de base de la présente étude. Cette hypothèse, nous invite à déduire qu’un affaiblissement de l’indice performance déclenchera certains mécanismes de contrôle qui veilleront à garder le bon dirigeant et à limoger le défaillant. Toutefois il est à signaler que, d’une part, la rotation des dirigeants en réponse à une mauvaise performance, n’est qu’une condition parmi d’autre pour juger de l’efficacité du système de gouvernance. Et donc, la confirmation de cette hypothèse ne peut en aucun cas qualifier le système de gouvernance français d’efficace. D’autre part, la réalisation de mauvaise performance, n’est qu’une circonstance parmi plusieurs d’autres qui peuvent entraîner un changement du dirigeant au sein de l’entreprise. Nous avons essayé aussi d’introduire d’autres variables de contrôle dans le modèle d’estimation, et ce afin de dessiner le « profil » des entreprises qui procèdent au limogeage de leurs dirigeants. Toutefois, les résultats statistiques révèlent que parmi toutes les variables utilisées, seule l’ancienneté du dirigeant exerce un effet négatif sur la probabilité de rotation du dirigeant, du fait que les dirigeants les plus anciens dans l’entreprise sont les plus difficiles à contrôler.

  • Titre traduit

    Efficacite of the system of governance, rotation of the leaders and the performance of the firm : exploratory study on the highly-rated companies (1997-2006)


  • Résumé

    This research work consists in analyzing the efficiency of the system of governance of the French companies. It is particulraly a question of estimating the capacity of the performance, to predict the events of manager succession. To realize this objective, we are going to verify the hypothesis revealing that the tunover of the leaders is justified by the realization of a weak performance. To bring an answer to our problem, we tried to make an empirical study by leaning on a sample group of 73 French companies in the Paris Stock Exchange, for the period of ten years which extends from 1997 till 2006, that is 730 observations. So, by using the logistic regression: statistical tests united varied and multi-varied, we managed to confirm the basic hypothesis of the present study This hypothesis, invites us to deduce that a decline of the indication performance will activate certain control mechanisms which will make sure the good leaders are kept and the failing are dismissed. However it is stated on the one hand that the rotation of the leaders, in answer to a bad performance, is only a condition among others to judge the efficiency of the system of governance. And so the confirmation of this hypothesis can qualify on no account the French system of governance as being effective. On the other hand, the realization of bad performance, is only a circumstance among others that can lead to a change of the leader within the company. We also tried to introduce the other variables of control into the model of estimation, and to draw the "profile" of the companies which proceed to the dismissal of their leaders. However, the statistical results reveal that among all the used variables, only the age(seniority) of the leader has a negative effect on the probability of rotation of the leader, because the oldest leaders in the company are the most difficult to monitor.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(318 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 249-268

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2008 048

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 2057
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1631-2009-15
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.