De la rumeur au discours rumoral : production de récit et écritures rumorales à travers les messianismes, la presse et la littérature au Congo

par Delphine Chaume

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Xavier Garnier.

Soutenue en 2008

à Paris 13 .


  • Résumé

    La rumeur est un phénomène fondamental à la compréhension des mécanismes sociaux et politiques de la République du Congo. Elle a permis en grande partie l’émergence et la propagation des mouvements messianiques qui ont vu le jour sous la période coloniale, et occupe une place prépondérante dans la presse, notamment depuis l’ouverture démocratique et la Conférence Nationale souveraine qui s’est tenue en 1991. Au-delà du phénomène social, il existe une dimension discursive et narrative de la rumeur, le discours rumoral. Cet élément est essentiel pour saisir la dimension poétique de la rumeur, la production de récit qu’elle met en place et appréhender la rumeur en tant que principe d’écriture. Nombre de textes fictionnels congolais utilisent la rumeur et le discours rumoral comme ressorts narratifs et poétiques. De la présence du discours rumoral dans un récit romanesque découle la construction d’un espace, le « hors texte », dont nous avons cerné les contours progressivement, partant de son émergence spontanée dans le cadre des messianismes en passant par la presse congolaise et la « littérature des prophètes », pour parvenir au cœur de cet espace problématique manifeste dans les « romans de la rumeur »congolaise.

  • Titre traduit

    From rumor to rumoral discourse : rumoral accounts and narrative generation trough messianism, press and literature in Congo


  • Résumé

    Appreciating the extent to which rumour as a phenomenon is embedded into the political processes of the Democratic Republic of the Congo as well as being pervasive in its wider society, is key to understanding, the country. Largely responsible for the emergence of the messianic type movements which appeared in colonial times, rumour is omnipresent in the press today. This has been particularly true since the 1991 National Sovereignty Conference. Beyond its everyday place in the social order, rumour is deeply rooted into the way in which the Congolese discuss and recount their stories, by yarning. Yarning, therefore not only underpins the poetry in rumour and drives local storytelling but has become essential in creative writing. Much of Congolese fiction draws on yarning, using it as a narrative of poetic literary device, giving rise to an “off the page” dimension. From this, a picture gradually builds up; surfacing initially with the messianisms then moving into the press and the “literature of the prophets” before finishing up at what is the heart of the matter in the Congolese “Rumour Novels”

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(504 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 382-393

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2008 053
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.