Des ancrages littéraires et identitaires au "destin commun" : une histoire littéraire de la Nouvelle-Calédonie (1853-2005)

par Soula Virginie

Thèse de doctorat en Littérature française et francophone

Sous la direction de Xavier Garnier.

Soutenue en 2008

à Paris 13 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet d’établir une histoire littéraire de la Nouvelle-Calédonie envisagée selon le paradigme de l’ancrage. Il s’agit de voir comment l’écriture francophone, importée par la colonisation française dès 1853, fait souche et se développe jusqu’à révéler un champ littéraire propre mais qui, toutefois, demeure profondément dominé par les questions politique et identitaire. Cette étude diachronique montre d’abord que l’écriture « transportée » par les Européens s’impose à tous comme une nécessité. Elle répond au besoin de communiquer en situation d’exil ou d’expatriation mais aussi de témoigner de l’expérience à la fois fascinante et anxiogène de la découverte de l’Autre et du nouveau monde. La littérature, externalisation de la production métropolitaine s’enracine progressivement, relayant l’apparition des consciences identitaires calédoniennes et kanak au cours de la première moitié du XXe siècle. La seconde moitié de l’étude montre qu’à cette période de définition et d’affirmations des identités succèdent celle de leurs exacerbations. La crise politique modifie considérablement le champ littéraire qui devient, dès lors plus autonome. Rompant avec la littérature de l’époque coloniale, elle révèle, dans les années 1970 et 1980, de nouveaux auteurs comme de nouveaux genres, faisant émerger, entre autres, un discours d’abord culturaliste puis plus radicalement indépendantiste ou encore un discours minoritaire, revendiquant tous une légitimité. Avec la perspective interculturelle du « destin commun », la littérature continue d’être ancrée dans le contexte social et politique calédonien mais s’engage néanmoins dans ce nouveau processus et fonde une communauté littéraire. Un second volume présente la bibliographie, une liste des principales abréviations utilisées, les index ainsi que des documents annexes dont une chronologie rappelant les principaux événements de l’histoire calédonienne.

  • Titre traduit

    From the literary anchorages to the "destin commun" : a history of literature in New-Caledonia (1853-2005)


  • Résumé

    This thesis aims to establish a history of literature in New-Caledonia based on the idea of anchorage. It studies how writing in French, a language used since 1853 because of the French colonisation, has been used and has developped to reveal a Neo-Caledonian literature which remains dominated by Politics and the search for identity. This chronoligical study shows that writing, brought in by the Europeans, has become necessary to all Neo-Caledonians. Writing fulfill the need of exiled people and expatriates to communicate. It also allows people to express their fascinating but also somewhat worrying experience of discovering their alter-ego and this new environment. At first Neo-Caledonian literature is produced by exiled French people far from their mother country. Since the first half the 20th century, local writers have dealt with awareness of their identity, be it Caledonian or Kanak. The second part of the thesis shows that the period of defining and asserting the identities has been folowwed by a period when identities have been exacerbated. The political crisis in the 1980 has greatly changed the literary production which has become more autonomous. Freeing itself from the literary production of colonial days, Neo-Caledonian literature has introduced in the 1970s and 1980s, new authors as well as new genres. Among other things, they reveal that their main prreocupation is, at first, to promote kanak culture and subsequently their writings are essentially concerned with the independance movement or with minorities. All claim to be legitimate. As a result of the “Accord de Nouméa”which encourages a cross-cultural standpoint, and of the “destin commun” the Neo-Caledonian authors are still concerned with social and political issues. Nevertheless, they want to be considered as belonging to the same one group. The second volume is made of the bibliography, a list of the main abreviations used, the index as well as other documents like, for instance, a chronology relating the main events of the history of New-Caledonia.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Éditions Karthala à Paris

Histoire littéraire de la Nouvelle-Calédonie, 1853-2005


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(422 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 331-350

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2008 081
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Éditions Karthala à Paris

Informations

  • Sous le titre : Histoire littéraire de la Nouvelle-Calédonie, 1853-2005
  • Dans la collection : Lettres du Sud
  • Détails : 1 vol. (319 p.)
  • ISBN : 978-2-8111-0964-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [295]-307. Notes bibliogr. Chronol. Index.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.