Contraintes et structures financières des entreprises innovantes : une étude sur données américaines

par Karima Mialed

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Dorothée Rivaud-Danset.

Soutenue en 2008

à Paris 12 .


  • Résumé

    L’objet de cette thèse est de contribuer à la compréhension de la question du financement de l’innovation en apportant un nouvel éclairage empirique sur les deux questions suivantes : 1/ l’impact des contraintes financières sur le comportement d’investissement des entreprises innovantes. 2/ les modes de financement choisis par les entreprises innovantes. A cette fin, nous avons essayé de replacer la problématique du financement des entreprises innovantes au cœur de la théorie financière. En ce qui concerne la première question, les estimations menées révèlent que les entreprises innovantes sont contraintes financièrement. Les estimations montrent également que l’ampleur de ces contraintes dépend de la taille des entreprises : elle est plus grande pour les entreprises de taille petite et moyenne comparativement aux grandes entreprises. Par ailleurs, c’est dans le cas des entreprises de taille moyenne que les contraintes financières apparaissent les plus fortes. En ce qui concerne la deuxième question, les estimations menées montrent que la dette bancaire n’est pas le mode de financement privilégié par les entreprises innovantes. Ces dernières se financent plus par émission de capitaux propres et d’emprunts obligataires. Le choix entre ces deux options dépend fortement de la taille des entreprises : les entreprises de taille petite et moyenne se financent plus par émission de capitaux propres, celles de grande taille se financent plus par émission d’emprunts obligataires.

  • Titre traduit

    Financial constraints and financial structure of innovative firms : evidence from american data


  • Résumé

    This dissertation examines the issue of the innovative firms financing. Two main aspects are highlighted, using financial theory. First, the impact of financial constraints on investment on Research and Development. Second, the financial pattern choice of innovative firms. Concerning the first issue, estimations reveal that investment on Research and Development is financially constrained. The extent of these constraints depends on the firm’s size: small and medium sized firms are more constrained than larger ones. Moreover, financial constraints appear to be stronger for medium sized firms, relative to smaller firms. Concerning the second issue, estimations show that innovative firms do not use bank loans as their main source of financing. Their financing is instead based on equity and bond issuing. Furthermore, the choice between the latter is strongly affected by their size: small and medium sized firms use mainly the issue of equities, while large firms opt for bond issuing.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (222 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 206-221

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section Economie-Gestion.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 08/PA12/3002
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.