Auto-construction et synthèse biomimétique d’alcaloïdes polycycliques complexes

par Edmond Gravel

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Erwan Poupon.

Soutenue en 2008

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté de pharmacie (Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Au cours de ce travail, nous avons abordé la synthèse biomimétique de plusieurs alcaloïdes polycycliques complexes selon une philosophie générale d’auto-construction, tentant de tirer partie de la réactivité spontanée de précurseurs chimiques, sélectionnés après une étape importante de réflexion sur la biogenèse des molécules ciblées. La synthèse totale de la nitraramine, alcaloïde spiranique complexe isolé de plantes du genre Nitraria (Zygophyllaceae), a pu être réalisée en une seule étape avec une efficacité bien supérieure à ce que la littérature décrivait jusqu’alors. La très grande stéréosélectivité de la cascade réactionnelle impliquée a également été mise en évidence, en montrant une absence totale de formation d’épinitraramine, permettant ainsi la correction des données de la littérature concernant cette molécule.

  • Titre traduit

    Self-construction and biomimetic synthesis of polycyclic complex alkaloids


  • Résumé

    Throughout this work, the biomimetic syntheses of several complex polycyclic alkaloids have been studied following a general self-construction philosophy, aiming at taking advantage of the spontaneous reactivity of simple chemical precursors that were selected with the target molecules’ biogenesis in mind. The total synthesis of nitraramine, a complex spiro-alkaloid isolated from plants of the Nitraria genus (Zygophyllaceae), was achieved in one step with great efficacy. The stereoselectivity of the implied reaction cascade was highlighted as no formation of epinitraramine was observed, and in the process, the literature data concerning that compound were revised. Studies carried out around the total synthesis of two other Nitraria alkaloids, tangutorine and nitrarine, led to the design of simple reactive compounds (derived from (E)-hept-3-ene-1,3,7-tricarbaldehyde) designed as tetrahydroanabasine analogs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (258 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr. en fin de chapitres. Index

Où se trouve cette thèse ?