Nouvelle stratégie thérapeutique des uvéites par l'administration intraoculaire d'un peptide immunomodulateur, le vasoactive intestinal peptide, dans des liposomes

par Laure Lajavardi

Thèse de doctorat en Pharmacie

Sous la direction de Amélie Bochot.

Soutenue en 2008

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté de pharmacie (Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les uvéites, inflammations oculaires graves, sont traitées par cortico- et immunothérapie. Une nouvelle stratégie thérapeutique a été étudiée dans cette thèse : l’apport externe d’une molécule immunosuppressive endogène de l’œil, le vasoactive intestinal peptide (VIP) à l’aide de liposomes. Une injection intravitréenne de liposomes de VIP, a un effet thérapeutique sur deux modèles d’uvéite chez le rat, uvéite induite par endotoxine (UIE) et uvéite auto-immune expérimentale. Les liposomes, après injection intravitréenne chez le rat normal ou atteint d’uvéite, se distribuent à partir du vitré vers les tissus oculaires. Ils sortent de l’œil par les vaisseaux sanguins et lymphatiques et peuvent être internalisés par les cellules inflammatoires et résidentes oculaires. Un système de rétention des liposomes de VIP dans l’œil, à base de gel d’acide hyaluronique, constituant naturel du vitré, modifie le devenir des liposomes par effet réservoir et a un effet thérapeutique retardé sur l’UIE.

  • Titre traduit

    New therapeutic strategy for uveitis using intraocular administration of an immunomodulator, vasoactive intestinal peptide, encapsulated in liposomes


  • Résumé

    Uveitis is a severe ocular inflammation, currently treated by corticotherapy or immunosuppression. A new therapeutic strategy was developed in this thesis: the intravitreal injection of an endogenous immunosuppressive molecule of the eye, vasoactive intestinal peptide (VIP) formulated as liposomes. A single intravitreal injection of VIP, encapsulated in liposomes, reduces ocular inflammation in two rat models, endotoxin-induced uveitis and experimental autoimmune uveoretinitis. Liposomes, injected in normal or inflamed eyes, disperse rapidly from the vitreous to other ocular tissues. They egress from the eye by venous circulation and lymphatic vessels. They can be internalized by ocular inflammatory of resident cells. A new retention system of VIP-loaded liposomes in the eye was developed. A gel-based formulation composed of hyaluronic acid, a natural component of the vitreous, is able to modify the fate of the liposomes, leading to a delayed effect on endotoxin-induced uveitis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (348 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?