Facteurs de vulnérabilité et de protection face au risque de blessures dans les activités physiques et le sport

par Thomas Deroche

Thèse de doctorat en Sciences du sport

Sous la direction de Christine Le Scanff et de Yannick Stephan.

Soutenue en 2008

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. UFR STAPS d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    L’occurrence de blessures dépend souvent de l’engagement délibéré d’une personne dans des comportements qui peuvent soit la fragiliser, soit au contraire la protéger. Les modèles sociocognitifs de la santé, comme le Modèle des Croyances sur la Santé (Becker & Maiman, 1975), qui s’intéressent aux déterminants de ces comportements, pourraient ainsi constituer un cadre d’analyse original et pertinent des facteurs de vulnérabilité et de protection face au risque de blessures. Ce travail doctoral a donc pour objectifs de tester la validité de ces modèles dans le cadre des activités physiques et sportives et de les enrichir en vue de spécifier de nouveaux facteurs et processus pathogènes. Il met en évidence que certaines conduites à risque comme le maintien de son investissement physique malgré l’expérience de douleurs intenses (étude 1), ou des comportements de santé préventifs comme le port d’équipements de protection, sont déterminés par des facteurs psychologiques complémentaires : la vulnérabilité perçue à l’occurrence de blessures et la perception de leur gravité (étude 2), les attitudes d’une personne et ses normes subjectives (étude 3). La personnalité semble également déterminante dans la mesure où elle contribue à infléchir à la fois les attitudes de la personne (étude 3) et sa vulnérabilité perçue (études 4 et 5). Enfin, la perception des caractéristiques du risque de blessures et l’utilisation d’heuristiques cognitives déterminent la vulnérabilité perçue conjointement à ces facteurs de personnalité (étude 5). Ces variables sont donc susceptibles d’enrichir les modèles sociocognitifs originaux en constituant des déterminants distaux des comportements de santé.

  • Titre traduit

    Vulnerability and protective factors against injury risk in physical activity and sport


  • Résumé

    Whether people sustain sport injury well depend on their involvement in healthy versus risky behaviors. Several models of health behavior, such as the health belief model (Becker & Maiman, 1975), which holds the role of psychological factors in shaping health behaviors, could provide information about the mechanisms underlying the occurrence of sport injury. This doctoral dissertation aims at testing and enriching these models in sport context. It highlights that risky behaviors such as playing through the pain barrier (study 1), or preventive behaviors such as wearing protective gears are linked with some psychological factors working together: risk perceptions, i. E. The individual belief about the probability that a sport injury will be experienced and about the severity of this injury (study 2); behavioral beliefs, i. E. Personal attitudes and subjective norms towards the behavior considered (study 3). Personality factors seem also crucial in shaping health behaviors because their links with attitudes (study 3) and perceived susceptibility to sport-related injury (study 4 and 5). Finally, athletes’ perception of the injury risk characteristics, the use of cognitive heuristics and personality all influence perceived vulnerability (study 5). These additional factors are likely to expand models of health behavior and could enhance their predictive utility.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (230 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.x187-230

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sud (Orsay, Essonne). Bibliothèque des STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2008/3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.