Etude fonctionnelle des protéines Sup35 et Imp3 chez la levure Saccharomyces cerevisiae

par Bruno Cosnier

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Jean-Pierre Rousset.


  • Résumé

    Le domaine C-terminal très conservé de la protéine Sup35, impliquée dans la terminaison de la traduction, possède un site potentiel de phosphorylation par la PKA au niveau de la Thréonine341. Nous avons recherché si ce résidu était phosphorylé in vivo et s’il était impliqué dans la régulation fonctionnelle de la protéine. Dans les conditions testées, aucune phosphorylation de Sup35p n’a pu être mise en évidence in vivo mais nous avons montré que le résidu T341 était critique pour la fonctionnalité de la protéine et pourrait être impliqué dans des interactions fonctionnelles entre les domaines N et C terminaux. Le domaine N de Sup35p est responsable du phénotype prion [PSI+]. Jusqu’à présent, les seules mutations caractérisées influençant les propriétés prion de cette protéine ont été localisées dans ce domaine N-terminal. Nous avons identifié une mutation dans le domaine C-terminal qui modifie les capacités d’agrégation de la protéine. Cette observation apporte de nouveaux éléments pour la compréhension du mécanisme de conversion de Sup35p vers un état agrégé. IMP3 est un gène essentiel codant une protéine impliquée dans la biogenèse des ribosomes. Nous avons construit une souche capable d’exprimer de façon endogène un allèle mutant hypomorphe du gène IMP3. Cette souche présente d’importants défauts de biogenèse de la petite sous unité 40S du ribosome. Nous avons montré que la fidélité de la traduction est affectée dans cette souche : l’efficacité de décalage du cadre lecture en +1 est augmentée. Nos expériences montrent que cette protéine pourrait être également impliquée dans la réparation de l’ADN et le contrôle de la taille des télomères.

  • Titre traduit

    Functionnal study of the Sup35 and Imp3 proteins in yeast saccharomyces cerevisiae


  • Résumé

    All Sup35 homologs share a potential phosphorylation site at threonine 341, suggesting a functional role for this residue. We investigated whether this residue is actually phosphorylated in yeast and if it is involved in the termination activity of the protein. In the conditions we tested, no phosphorylation of the Sup35 protein in vivo was detected. However our results point to a new critical residue involved in the translation termination activity of Sup35p and in functional interaction between the N- and C-domains of the protein. The N-terminal domain of Sup35p is required for prion propagation, driving the switch from the soluble, functional [psi-] state to the insoluble [PSI+] prion state. To date, all the critical elements for prion induction and propagation have been mapped to the N domain of the protein. Here we report for the first time a mutation in the C-terminal domain of Sup35p which alters the aggregation properties of Sup35p. This observation has important consequence for understanding the mechanism of prion conversion. The essential IMP3 gene encodes a component of the SSU processome, a large ribonucleoprotein required for processing of small subunit rRNA precursors. We constructed and analysed a mutant of the IMP3 gene able to sustain cell growth. A strain expressing this hypomorphic allele displayed ribosome biogenesis defects characteristic of a depletion in Imp3p. We demonstrated the +1 frameshifting was increased in the mutant strain. Our further characterization revealed involvement of the Imp3 protein in DNA repair and telomere length control, two pathways that are not directly related to ribosome biogenesis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (114 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 97-114

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2008)307
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.