Organocatalyse énantiosélective à l'aide de phosphines chirales : études méthodologiques et synthèse de catalyseurs à structure ferrocénique

par Armen) Panossian

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Angela Marinetti.

  • Titre traduit

    Enantioselective organocatalysis using chiral phosphines : methodological studies and preparation of ferrocenic catalysts


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les phosphines chirales restent peu utilisées en organocatalyse, malgré la vaste gamme de composés phosphorés chiraux employés avec succès comme ligands en catalyse organométallique. Dans ce cadre, nous avons cherché à développer des versions énantiosélectives de réactions d’organocatalyse par les phosphines. Notre premier objectif a été la mise au point d’une réaction d’annulation [3+2] mettant en jeu des allénylphosphonates comme substrats originaux. Une optimisation fine des conditions réactionnelles s’est montrée nécessaire afin d’atteindre des conversions élevées en produits de cyclisation. Une binaphtophosphépine chirale a permis d’obtenir certains d’entre eux sous forme énantio-enrichie, avec des excès énantiomériques de 81% à 95%. Nous avons également étudié les réactions de Rauhut-Currier intramoléculaires. Nous avons été confrontés, en particulier, à un manque de réactivité et de sélectivité des catalyseurs chiraux testés. C’est pourquoi nous avons voulu synthétiser de nouvelles phosphines chirales, spécialement conçues pour des applications en organocatalyse énantiosélective. Parmi ces phosphines, les 2-phospha[3]ferrocénophanes à chiralité planaire ont montré d’intéressantes propriétés lors de leur évaluation dans des réactions d’organocatalyse. Notamment, dans les réactions d’annulation [3+2] entre les allénoates et les alcènes activés, les produits de cyclisation ont été obtenus avec de hauts excès énantiomériques (jusqu’à 96%) et de très bons rendements et régiosélectivités. En outre, ces phosphines se sont avérées très stables et résistantes vis-à-vis de l’oxydation dans les conditions réactionnelles, ce qui laisse envisager leur recyclage en fin de réaction.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (224 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2008)304
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.