Etudes sur la synthèse énantiosélective d'hétérocycles azotés par catalyse nucléophileDéveloppement de nouveaux catalyseurs phosphorés

par Nicolas Fleury-Brégeot

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Angela Marinetti.

  • Titre traduit

    Studies on the enantioselective synthesis of heterocycles by nucleophilic catalysis : development of new phosphorus catalysts


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L’organocatalyse asymétrique par des phosphines est un domaine de la chimie en plein essor. Au cours de cette thèse, nous avons étudié la version énantiosélective de la réaction de cyclisation [3+2] allénoate/imine catalysée par les phosphines. L’utilisation des binaphthophosphépines à permis d’obtenir des résultats intéressants avec des excès énantiométriques jusqu’à 80 %. Un groupement protecteur plus encombré sur l’azote de l’imine donne encore de meilleurs résultats (ee>90 %). Par la suite, cette réaction a pu être étendue à de nouveaux substrats : les allénylphosphonates. Ces derniers ont été aussi engagés avec succès dans des réactions de cyclisation [4+2] avec les imines. En ce qui concerne la réaction de cyclisation [3+2] avec les allénylphosphonates, les premiers résultats en version énantiosélective se sont montrés encourageants avec des excès énantiométriques jusqu’à 68 %. Dans un deuxième temps, au vu du faible nombre de phosphines chirales efficaces en organocatalyse, nous avons cherché à mettre au point une nouvelle famille d’organocatalyseurs phosphorés : les 2-phospha [3] ferrocénophanes. Plusieurs phosphine ont été synthétisées possédant soit une chiralité planaire soit une chiralité centrale. Elles ont ensuite été testées dans des réactions d’organocatalyse. Les phosphaferrocénophanes à chiralité planaire ont montré d’excellents résultats à la fois en termes d’activité catalytique et d’induction asymétrique et représentent ainsi une nouvelle famille d’auxiliaires chiraux pour l’organocatalyse.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (272 p.)
  • Annexes : Notes Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2008)300
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.