Synthèse d'acylphloroglucinols polyisoprénylésSynthèse totale de la (+-) clusianoneUtilisation des aminopentadiènals et des sels de glutaconaldéhyde pour la synthèse d'alcaloïdes

par Philippe Nuhant

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Christian Marazano.


  • Résumé

    La première partie de ce travail concerne la synthèse des acylphloroglucinols polyisoprénylés (PPAPs). La construction du système bicyclo [3. 3. 1] nonane -2-4-9 trione des ces composés, a été envisagée à partir de deux stratégies différentes. La première correspond à une réaction d’annélation –α, α’ d’un éther d’énol silylé dérivé d’une cyclohexanone avec le dichlorure de malonyle. Elle nous a permis d’aboutir à la synthèse totale de la clusianone. De plus les produits secondaires isolés lors de cette réaction, seraient issus de réarrangements structuraux faisant intervenir des intermédiaires proches de ceux qui sont imaginés dans le scénario biogénétique de formation ds PPAPs. La seconde stratégie s’inspire de l’hypothèse biogénétique. Une méthode originale d’alkylation du phloroglucinol en milieu aqueux a conduit aux composés triakylés gem-disubstitués qui, par réaction de C-benzolylation a permis la synthèse de benzoylphloroglucinols, précurseurs biogénétiques des PPAPs. Toutefois, les essais de cyclisation se sont avérés problématiques car seul un modèle très simplifié a pu être obtenu. La deuxième partie de ce manuscrit concerne la réactivité électrophile des aminopentadiènals impliquant des espèces diacylées de type N-acyliminium. Cette réactivité a été mise en valeur dans une réaction de type Pictet-Spengler, en série dopaminique et indolique. Une méthode originale de cyclisation par addition de Michael d’un aminonitrile aliphatique sur un aldéhyde α,ß –insaturé a aboutit à la synthèse formelle de l’émétine, ainsi qu’a celle d’homologues d’alcaloïdes. La dernière partie est un travail exploratoire portant sur la synthèse du cœur pentacyclique des manadomanzamines selon deux stratégies. La première correspond à une réaction de cycloaddition formelle entre deux unités provenant des aminopentadiènals, tandis que la deuxième correspond à un réarrangement issu de la réaction entre un sel de dihydropyridinium et un sel de glutaconaldéhyde.

  • Titre traduit

    Synthesis of polyisoprenylated acylphloroglucinols. Total synthesis of clusianone. Use of aminopentadienals and glutaconaldehyde salts for the synthesis of alkaloids


  • Résumé

    The topic of the first part of this work is the synthesis of polycyclic polyprenylated acylphloroglucinols (PPAPs). The building of the bicyclo [3. 3. 1] noname 2,4,9- trione system belonging to the compounds was envisaged according to two different strategies. The first one corresponds to an α,α’-annelation reaction of a silylated enol ether derived from a cyclohexanone by malonyl dichloride. This allowed us to achieve the total synthesis of the clusianone. Moreover, the side products of this reaction would arise from structural rearrangements involving intermediates close to those imagined in the biogenetic scenario of the PPAPs’ formation. The second strategy is inspired by the biogenetic hypothesis. An original method for alkylation of phloroglucinol in aqueous medium led to trialky compounds having a gem-disubstitution which, by a reaction of c-benzolylation, led the synthesis of benzoylphloroglucinols, biogenetic precursors of bicyclononanetriones. However, cyclisation tries turned out to be problematic. In spite of our efforts, only a very simplified could be obtained. The second part of this manuscript concerns the electrophilic activation of aminopentadienals involving diacylated species of N-acyliminium type. This reactivity was highlighted in a Pictet-Spengler reaction, leading to dopamine and indole alkaloids. An original method of cyclization using a Michel addition of an aliphatic aminonitrile to a α,β-unsaturated aldehyde led to the formal synthesis of emetine, as well that of structural counterparts. The last part in an exploratory work concerning the synthesis of the pentacyclic core of manadomanzamines according to two strategies. The first one corresponds to a formal cycloaddition between two units coming from aminopentadienals, whereas the second corresponds to a rearrangement following a reaction between a dihydropyridinium salt and a glutaconaldehyde salt.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (305 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 297-303

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2008)267
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.