Rôle de l'ezrine dans le contrôle de la morphogenèse et de l'adhérence des cellules épithéliales

par Alexandra Naba

Thèse de doctorat en Sciences biologiques. Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Monique Arpin.


  • Résumé

    L’ezrine est une protéine de liaison du cytosquelette d'actine à la membrane plasmique. Sa phosphorylation, en réponse à des signaux provenant des facteurs de croissance ou de la matrice extracellulaire, contrôle diverses étapes de la morphogenèse des cellules épithéliales. Ces signaux extracellulaires sont relayés par les kinases cytoplasmiques de la famille Src et nous avons montré que l’ezrine est une cible de ces kinases. Au cours de ma thèse, j’ai étudié deux nouveaux partenaires de l'ezrine phosphorylée par les kinases de la famille Src : la kinase Fes et les protéines de la famille Eps8. Nous avons montré que la kinase Fes interagit via son domaine SH2 avec la tyrosine 477 phosphorylée de l’ezrine. Selon la confluence des cellules épithéliales, la forme activée de Fes se localise soit au niveau des adhérences focales soit au niveau des jonctions adhérentes. La localisation de Fes au niveau des jonctions adhérentes dépend de son interaction avec l’ezrine. Ce recrutement est nécessaire, d’une part pour l’activation de la kinase Fes et d’autre part pour la dissociation des cellules en réponse à une stimulation par l’HGF (Hepatocyte Growth Factor). Cette étude nous a permis d’impliquer l’ezrine et la kinase Fes dans la régulation des jonctions cellulaires en aval de la voie de signalisation induite par l’HGF. Les protéines de la famille Eps8 régulent le remodelage du cytosquelette d'actine en aval des voies de signalisation induites par les facteurs de croissance. Nos observations suggèrent un rôle pour l’interaction ezrine/protéines de la famille Eps8 dans l’organisation des filaments d’actine du cortex cellulaire. Nos résultats indiquent que l’interaction de l’ezrine avec différents partenaires permet l’organisation structurale et fonctionnelle de domaines spécifiques de la membrane plasmique des cellules épithéliales.

  • Titre traduit

    TheRole of ezrin in epithelial cell adhesion and morphogenesis


  • Résumé

    Ezrin is a membrane-actin cytoskeleton linker that plays an essential role in epithelial cell morphogenesis. It participates to the transmission of signals that derive from either outside or inside the cells. In response to growth factors or to extracellular matrix signals, ezrin is phosphorylated by various kinases including Src kinases. We performed a twohybrid screen with ezrin phosphorylated by the Src family kinases to identify the downstream pathways activated through this phosphorylation. We analyzed two interacting partners of ezrin phosphorylated by Src: the Fes kinase and the proteins of the Eps8 family. We showed that the Fes kinase interacts, via its SH2 domain, with ezrin phosphorylated at tyrosine 477. In confluent epithelial cells, this interaction is necessary for the recruitment and the activation of the Fes kinase to the adherens junctions. If this interaction is impaired, the Fes kinase localizes to focal adhesions. As a consequence, the cells show delay in their spreading and they do no longer scatter in response to HGF treatment. Altogether, this study provides a novel mechanism whereby ezrin/Fes interaction at cell contacts plays an essential role in HGF-induced cell scattering and implicates Fes in the cross-talk between cell-cell and cell-matrix adhesion. The proteins that belong to the Eps8 family regulate the actin cytoskeleton remodeling in response to growth factor stimulations. Our observations suggest a possible role for the ezrin/Eps8 interaction in the organization of the cortical actin cytoskeleton. Altogether, our results indicate that the interaction of phosphorylated ezrin with its partners is required for the structural and functional organization of specific domains of the plasma membrane in epithelial cells.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (101 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 69-94

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2008)162
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.