La liaison en français : descriptions et analyses dans le corpus PFC

par Géraldine-Mary Mallet

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Bernard Laks.

Soutenue en 2008

à Paris 10 .


  • Résumé

    La liaison en français est un phénomène qui s’étend sur différents niveaux d’analyse et qui, pour cette raison, est problématique. La première partie de cette thèse s’attache à décrire ces différentes dimensions impliquées dans le processus (phonologique, morpho-syntaxique, sociolinguistique, lexicale), pour montrer en quoi cette diversité est constitutive du phénomène et qu’on ne peut pas réduire la liaison à une dimension particulière. Dans la seconde partie, nous nous appuyons sur une étude empirique fondée sur une utilisation de la base PFC (Phonologie du Français Contemporain). Cette partie présente la description du protocole, la collecte et l’exploitation des données. La dernière étape de ce travail consiste à proposer une caractérisation de la liaison qui rend compte des contradictions relevées dans la première partie, en s’appuyant sur une véritable base empirique. De cette façon, nous montrons que si la liaison est fréquente, elle concerne néanmoins des classes réduites de mot et nécessite une analyse formes par formes, sans exclure un certain nombre de généralisations locales qui constituent le caractère innovant de ce travail.

  • Titre traduit

    French liaison : descriptions and analysis in the PFC database


  • Résumé

    The French liaison is a complex phenomenon manifested in many different levels of analysis. The first part of the thesis is an overview of the various dimensions involved in the process: phonologic, morpho-syntactic, sociolinguistic, lexicon. The goal of this overview is to show that the multidimensionality is proper to the liaison phenomenon and that the descriptive diversity can not be reduced to a single, specific dimension. The second part is an empirical study based on the Phonology of Contemporary French corpus and database. It contains the description of the protocol, data collection and data processing. The last part carries out a liaison analysis which, standing on a solid empirical fundament, takes into account the contradictions outlined in the first part. The study shows that regardless of its frequency, the liaison affects entire word categories (classes) and requires a form-by-form analysis, yet allowing for certain amount of local generalizations which constitute the scientific contribution of this thesis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (329 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 297-309. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 08 PA10-172
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.