De l’exil à l’accueil : une clé de la philosophie d’Emmanuel Lévinas

par Abigail Doukhan

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Catherine Chalier.

Soutenue en 2008

à Paris 10 .


  • Résumé

    Si la question de l’accueil d’autrui a fait l’objet de nombreuses études lévinassiennes, peu d’entre elles ont remarqué la structure exilique de cet accueil. Or, l’oeuvre de Lévinas s’articule sur deux moments de l’exil: l’exil du visage par rapport au monde constitué par une conscience, et l’exil de cette conscience face à l’intrusion du visage. Mais si le visage se manifeste en tant qu’exil, dans une extériorité absolue par rapport au monde de la conscience constituante, comment un accueil du visage est-il possible? C’est là oublier la transformation profonde des structures intentionnelles de la conscience qu’apporte l’intrusion du visage. Cette dernière ne va pas laisser la conscience indemne, mais va l’exiler de son statut de centre du monde favorisant ainsi une approche du visage. Mais là aussi la question se pose: comment une conscience exilée saurait-elle se montrer capable d’un accueil? L’exil se présente ainsi, dans les deux cas, comme l’antithèse même de l’accueil. C’est cette aporie que notre travail a cherché à dépasser et ce, dans le but de montrer comment la condition d’exil constitue, chez Lévinas, le moment central d’un accueil d’autrui.

  • Titre traduit

    From Exile to Hospitality : A Key to the Philosophy of Emmanuel Levinas


  • Résumé

    The themes of hospitality and welcoming of the Other have been the object of numerous Levinassian studies. However, only a few have, to our knowledge, noticed the exilic structure of that hospitality. Yet, the work of Levinas involves two moments of exile: the exile of the Face with regards to the constituted world of consciousness, and the exile of consciousness in the face of the Other. But if the Face remains in exile, absolutely exterior to the world of consciousness, one might wonder how a hospitality might be possible. This objection overlooks the profound transformation of the intentional structures of consciousness brought about by the intrusion of the Face. The latter deeply affects consciousness and exiles it from its status as center of the universe thus promoting an approach of the Face. The same problem is then raised again: How can an exiled consciousness show hospitality? The condition of exile presents itself, in both cases, as the antithesis of hospitality. It is this aporia which our work has sought to resolve with the objective of showing how the condition of exile constitutes, in Levinas’ work, the central moment of a hospitality of the Other.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Continuum à New York

Emmanuel Lévinas : a philosophy of exile


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (372 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 348-372

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 08 PA10-161
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Continuum à New York

Informations

  • Sous le titre : Emmanuel Lévinas : a philosophy of exile
  • Dans la collection : Continuum studies in Continental philosophy
  • Détails : 1 vol. (162 p.)
  • ISBN : 978-1-441-19576-0
  • Annexes : Bibliogr. p. [151)-158. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.