L'île de Saint-Louis du Sénégal, formes spatiales et formes sociales : destinées d'une ville

par Abdoul Sow

Thèse de doctorat en Aménagement de l'espace, urbanisme

Sous la direction de Guy Burgel.

Soutenue en 2008

à Paris 10 .


  • Résumé

    Première ville de modèle urbain français en Afrique subsaharienne créée en 1659 et ancienne capitale de l'Afrique Occidentale Française (avant Dakar), du Sénégal et de la Mauritanie, Saint-Louis du Sénégal occupe une place singulière dans la mémoire de l'esclavage et de la colonisation. Initialement, c'est une population mulâtre (les Signares) qui a construit cette ville-comptoir sur une île fortifiée de l'estuaire du fleuve Sénégal, avant d'être remplacée par les colonisateurs français puis par les premiers cadres africains. Cette société composite est partie depuis longtemps. Restent des familles modestes composées majoritairement de néocitadins qui réinvestissent les anciens bâtiments avec de nouvelles pratiques urbaines. Déclarée par l'Unesco patrimoine mondial de l'humanité depuis 2000, la ville s'effrite et se transforme néanmoins. La recherche consiste à mettre en rapport les changements qui affectent la structure et la forme architecturales de l'île de Saint-Louis avec les mutations démographiques, sociales, économiques et culturelles. Si les analyses sociales traduisent l'évolution des scénarii architecturaux résultant des processus socioéconomiques, quels ont été les impacts réels de cette dégradation du bâti ainsi que ceux des transformations et mutations ponctuelles qui affectent le cliché architectural et le paysage urbain ? En somme, avec qui, pour qui, pourquoi et comment assurer un avenir durable à cette ville dans la ville car une agglomération moderne de plus de 200 000 habitants s'étend sur la lagune et le long des berges ?

  • Titre traduit

    ˜The œIsland of Saint Louis Senegal, Spatial Shapes and Social Shapes : Destinies of a City


  • Résumé

    First town of French urban model in sub-Saharan Africa created in 1659 and old capital of French Western Africa (before Dakar), of Senegal and Mauritania, Saint Louis of Senegal occupies a peculiar place in the memory of slavery and colonization. Initially, it is a half-casted population called the Signares who built this trading-post city on a fortified island of the estuary of the Senegal River, before being replaced by the French colonizers then by the first African executives. All these social groups left a long time ago. It remains modest families essentially made up of new urban dwellers who surround the ancient buildings with new urban practises. Declared by UNESCO world heritage of humanity since 2000, the city is exhausted but changed nevertheless. The research project consists in putting in report/ratio the changes which affect the architectural structure and the shape of the island of Saint-Louis with the demographic, social, economic and cultural changes. If the social analyses express the evolution of the architectural scenarios resulting from the socio-economic processes, which were the real impacts of this degradation of the frame like those of the transformations and specific changes which affect the architectural stereotype and the urban landscape ? All in all, with which, for which, why and how to ensure a durable future to this city in the town since a modern agglomeration of more than 200. 000 inhabitants is being extended on the lagoon and along the banks ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (345 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 309-332

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 08 PA10-95

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2574
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.