L' économie du signe chez Saussure et Lacan

par Mauricio José d' Escragnolle Cardoso

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Michel Arrivé.

Soutenue en 2008

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette thèse s’inscrit dans la lignée des débats sur les liens existants entre les œuvres de Saussure et de Lacan. Contrairement à une appréciation répandue parmi les linguistes et psychanalystes, selon laquelle ces liens sont superficiels et restreints à la théorie du signifiant, ce travail vise à démontrer l’existence, chez Lacan, d’une théorie de la valeur du signe, héritière de la linguistique saussurienne. La démonstration est assise sur une interprétation matérialiste de l’œuvre de Saussure, en explorant les analogies, proposées par celui-ci, entre linguistique et économie politique. La détermination matérialiste du concept de valeur chez Saussure permet de mettre en exergue l’élaboration progressive, dans l’enseignement lacanien, d’une théorie du signe. Nous visons ainsi démontrer que la valeur du signe saussurien – entendue comme concept de l’imbrication entre la détermination et l’indétermination au sein d’un système de différences – trouve son équivalent métapsychologique, dans l’enseignement de Lacan, sous la forme du concept de Un, c’est-à-dire de l’incarnation de l’objet a dans une fonction de nom propre. Ces deux concepts, de l’Un, chez Lacan, de signe, chez Saussure, répondent ainsi, chacun à leur manière, à une propriété caractéristique des systèmes de valeurs : la propriété qui consiste à traduire un rapport différentiel en une forme symbolique de positivité.

  • Titre traduit

    ˜The œEconomy of the Sign According to Saussure and Lacan


  • Résumé

    This thesis is part of the series of debates concerning the existing links between the works of Saussure and Lacan. Contrary to the understanding, widespread among linguists and psychoanalysts, that these links are superficial and limited to the theory of the signifier, this thesis is aimed at demonstrating the presence, in Lacan, of the theory of the value of the sign inherited from Saussurean linguistics. This demonstration is founded in a materialist interpretation of the work of Saussure, exploring the analogies he proposed between linguistics and political economy. The materialist determination of the concept of value in Saussure's work allows us to underline the progressive elaboration, in Lacan's teaching, of a theory of the sign. This thesis therefore hopes to demonstrate that the Saussurean concept of the value of the sign – understood as the interweaving between determination and indetermination at the heart of a system of differences – finds its metapsychological equivalent in the teaching of Lacan, under the form of the concept of One, that is to say, in the incarnation of the object a in a function of proper name. These two concepts – of the One, in Lacan, and of the sign, in Saussure – therefore each respond to a characteristic property of the systems of values: the property of translating a differential connection into a symbolic form of positivity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (405 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 393-405

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 08 PA10-93
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.