De l'envol à l'atterrement : dynamiques archéologiques de la modernité

par Geoffrey Martinache

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain Milon.

Soutenue en 2008

à Paris 10 .


  • Résumé

    A partir du milieu du XIXème siècle, l'Europe a connu un véritable engouement pour l'archéologie. C'est précisément durant cette période à savoir, la fin du XIXème et le début du XXème siècle que Baudelaire a décidé d'instaurer le néologisme de modernité qui ne va cesser depuis d'agiter les consciences imaginaires. Nous proposons dans ce travail d'étudier la convergence philosophique des deux événements. Il n'est pas question ici d'envisager l'aspect scientifique de la discipline archéologique mais de sonder son héritage imaginatif chez les penseurs de la modernité. Ainsi, en nous inscrivant dans le sillage marqué par l'archéologie foucaldienne mais aussi par le projet non terminé d'une archéologie benjaminienne, nous montrerons de quelle manière la fascination qu'a pu exercer l'archéologie sur les hommes de la modernité a permis d'ouvrir de nouvelles perspectives dans le domaine de l'esthétique et surtout de quelle manière ils ont constitué l'archéologie comme outil méthodologique. De quelle manière les penseurs ont-ils accueilli cet engouement pour la Chose archéologique ? De quelle manière cela se traduit-il dans la modernité ?

  • Titre traduit

    From take off to Landing : he archaeological Dynamics of Modernity Abstract


  • Résumé

    From the mid-nineteenth century, archaeology became extremely popular in Europe. And it was during this saure period, that it to say the end of the nineteenth century and the beginning of the twentieth century, that Baudelaire coined the concept of "modernity", a concept which has, ever since, stirred the imagination of people. In this paper, we propose to study the philosophical convergence of these two movements. We do not intend to deal with the scientific aspect of archaeology, but rather to examine the imaginative legacy of modern thinkers. So doing, we will be following in the wake of Foucault's archaeology / Foucault's archaeological method and also in that of the unfinished project of archaeologist Benjamin. We will show how this fascination for archaeology on modern thinking made way for the opening up of new perspectives in the field of aesthetics, and above all, we will show how archaeology has been used as a methodological tool. In what way did scholars welcome this sudden interest in archaeology? How does all this fend expression in modernity?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (498 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 475-498

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 08 PA10-75
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.