Dynamisme associatif et développement local : exemple du Mouvement Pour le Développement du Canton d'Omeng (MODECO), Cameroun

par Ngibayi Zahedi Augustin Bakinde

Thèse de doctorat en Géographie et pratique du développement

Sous la direction de Alain Dubresson.

Soutenue en 2008

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le devenir d'une société est essentiel pour ses membres qui le souhaitent radieux et oeuvrent la plupart du temps dans ce sens. Les ressortissants du canton d'OMENG sont particulièrement concernés par le leur. Ils y mettent beaucoup d'énergie et consacrent énormément de leur temps. La problématique du développement passe de plus en plus par les initiatives locales au niveau des départements, des arrondissements, des régions, voire même des cantons. Les politiques volontaristes basées naguère sur des infrastructures (routes, écoles, dispensaires) ont montrés leurs limites, en raison de la faible mobilisation des ressources humaines, matérielles et de l'inadéquation de la politique du gouvernement en matière de développement local. Cette situation a conduit les élites camerounaises à s'impliquer comme acteur du développement local dans leurs régions respectives. Le premier objectif consiste à prendre en compte les facteurs humains, dans une définition des stratégies de développement Le deuxième est de mettre en place un système vital qui assurerait l'émancipation des hommes et des femmes engagés dans le processus de développement. C'est dans cette perspective que l'élite d'OMENG a mis en place le M. O. D. E. C. O (mouvement pour le développement du canton d'OMENG) dans une dynamique d'ensemble qui s'articule autour des principes qui leurs sont chers : solidarité, union progrès, participation, démocratie et développement.

  • Titre traduit

    Dynamism associative and local development : exemple of mouvement for the development of Omeng county (Modeco) Cameroon


  • Résumé

    The future of a society is essential for ils members who avant il to improve and usually act in this way. The nationals. From the canton of Omeng, in department ofSanaga-Martime, are particularly involved in their future. They put ail their effort into il and they devole much of their lime to il. The problem of southern countries development goes more and more through local initiatives at the level of departments, districts, regions even cantons. The voluntary policier showed their limits because of the weak mobilization of the human and equipment resources and because of the inadequacy of government politics regarding local development. This situation led the Cameroonian elites to gel involved in their respective areas as actors of a self-centred development, a commun identiry responsible for a Community development. They look into considération human factors in a new def nition of the development strategies and they set up a vital system which would insure the emancipation qf men and women committed to the development protes. Il is from this point of view that Omeng Canton elite set up MODECO - Movement for the Omeng Canton Development - whose principles are solidariry, union, progress, democracy, participation and development.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (334 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 288-297

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 08 PA10-66

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2619
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.