Une étude du nouvel impérialisme : les compagnies pétrolières transnationales américaines et européennes dans le delta du Niger au Nigeria

par Peterson Nnajiofor

Thèse de doctorat en Langues, littératures, et civilisations des pays anglophones

Sous la direction de Francis McCollum Feeley.

Soutenue en 2008

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette étude analyse le rôle joué par les compagnies transnationales dans le nouvel impérialisme mené par les États-Unis, prenant pour étude de cas leurs activités dans le delta du Niger. Notre hypothèse de travail postule que les États-Unis sont une véritable puissance impérialiste et que les entreprises transnationales sont les extensions modernes de la mission impérialiste qui débuta par le commerce triangulaire et le colonialisme, et qui perdure encore dans les pays en voie de développement. La 1ère partie traite de l'histoire du Nigeria, des liens entre les compagnies transnationales actuelles et l'ex-système impérialiste; elle met en relation le conflit du delta du Niger et l'histoire du pays, nécessaire pour bien comprendre ce conflit. La 2ème partie expose les diverses mesures prises par le gouvernement nigérian pour réguler l'industrie pétrolière et montre dans quelle mesure ces décisions affectent le peuple du delta. Elle décrit les activités néfastes de ces compagnies, dans le delta du Niger ou ailleurs, et les conséquences que certains de ces agissements dévastateurs (déversement d'hydrocarbures, explosions de pipeline, etc. ) ont sur les populations locales et sur leurs environnements. Ces recherches s'intéressent également à la relation complexe qui lie le gouvernement nigérian et les compagnies transnationales. Nous sommes arrivé à la conclusion suivante: l'omniprésence des sociétés transnationales dans la vie socio-économique et politique du Nigeria est étroitement liée à la situation dans le delta du Niger.

  • Titre traduit

    ˜A œstudy of the new imperialism through U. S. And european transnational oil corporations in the Niger delta of Nigeria


  • Résumé

    Using their activities in the Niger Delta of Nigeria as a case study, this thesis examines the role of transnational corporations as extended arms of the new imperialism led by the U. S. Our working hypothesis is that the U. S. Is a full-fledged imperialist power and that transnational corporations are modern extensions of the imperialist mission which debuted with the triangular trade and colonialism, and still continues in the post-independent era in developing nations. Part 1 of this thesis takes a critical look at the history of Nigeria. It also traces the link between current transnational companies and the old imperialist system and establishes a link between the current conflict and the past history of the country showing that this conflict cannot be fully apprehended without taking the past history into account. Part 2 analyses the impacts of the harmful activities of petroleum transnational corporations on the people of the Niger Delta and their environment. It presents the various measures taken by the Nigerian government in order to regulate the oil industry and how these policies affect the people of the Niger Delta. It explains how some of these harmful activities like Oil spills, pipeline explosions, gas flaring, etc, affect the Niger Delta people and their environment. This research also looked at the complex relationship that exists between the Nigerian government and the transnational corporations. Based on the findings of this research, we arrived at the conclusion that the ubiquitous presence of transnational corporations in Nigerian socio-political and economic life is tightly linked to the situation in the Niger Delta.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (414 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 387-414

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 08 PA10-52
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.