Les stratégies d'exportation du cinéma hollywoodien : 1966-2004

par Nolwenn Mingant

Thèse de doctorat en Civilisation américaine

Sous la direction de Francis Bordat.

Soutenue en 2008

à Paris 10 .


  • Résumé

    Sous la pression du processus de mondialisation, la relation entre Hollywood et son marché extérieur évolue grandement au cours des dernières décennies. Celui-ci ne cesse de s’agrandir, de l’ouverture de la Corée du Sud en 1988 à l’amélioration des relations avec la Chine au début des années 2000. Au cours des années 1990, les majors jettent un regard neuf sur le reste du monde, à la suite de l’ouverture de nouveaux territoires mais aussi du développement de nouveaux moyens de distribution. Les méthodes traditionnelles d’exportation apparaissent cependant inadaptées au monde de la fin du XXe siècle. Les stratégies fondées sur la domination, qui avaient éte�� jusque-là couronnées de succès, s’avèrent être contre-productives. Le processus de mondialisation est remis en question rapidement par la renaissance des sentiments nationaux, ainsi que le renouveau de nombreuses industries cinématographiques nationales. Le local doit désormais être pris en compte. Les majors conçoivent alors de nouvelles stratégies économiques et insistent sur les notions de bonne volonté, de coopération et de partenariat. Depuis le milieu des années 1990, ce changement d’optique influence également leurs stratégies culturelles. Le spectateur étranger est de plus en plus pris en compte dans les choix de production et de distribution. Afin de s’adapter à un environnement mondialisé, les majors perfectionnent, réinventent parfois, leurs stratégies économiques et culturelles. Elles recherchent désormais un point d’équilibre entre l’Américain et l’étranger, entre le global et le local. Deux questions sont donc au cœur de cette étude : Comment les majors hollywoodiennes s’adaptent-elles à la mondialisation et quelle influence ce processus a-t-il sur les films qu’elles produisent ?

  • Titre traduit

    Hollywood’s export strategies : 1966-2004


  • Résumé

    Hollywood’s relationship to its foreign market has deeply evolved in the past decades under the pressure of the process of globalization. Hollywood’s foreign market has grown wider and wider, from the opening of South Korea in 1988 to the improved relations with China at the beginning of the 2000s. In the 1990s, the opening of new territories as well as the developement of new distribution platforms revived the majors’ interest in the foreign market. However, their traditional export methods turned out to be inadequate in view of the changed environment of the late XXth century. The strategies based on domination which had been successful until then proved counter-productive. The process of globalization was quickly put into question by a strong revival of national feelings, as well as a renaissance of many national film industries. The local had to be seriously taken into account. New economic strategies were then devised by the majors who started to place the emphasis on good will, cooperation and partnership. Since the mid-1990s, this changed view of the world has also slowly influenced the majors’ cultural strategies. They have tended to take more and more the foreign audience into account when making production, marketing and distribution choices. Trying to adapt to a globalized world, the majors have then perfected and sometimes reinvented their economic and cultural strategies in order to reach a point of equilibrium between the American and the foreign, between the global and the local. Two questions are thus at the heart of this thesis : How do the Hollywood majors adapt to the context of globalization, and how does this process of adaptation influence the movies they make ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (660 p)
  • Annexes : Bibliogr. p.549-643

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 08 PA10-28
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.