Essai de caractérisation de la compétence sociolinguistique en situation de communication franco-italienne

par Nicoletta Michelis

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Françoise Gadet et de Marie-B Vittoz-Canuto.

Soutenue en 2008

à Paris 10 en cotutelle avec l'Università degli studi (Brescia, Italie) .


  • Résumé

    Ce travail propose d’étudier les productions de locuteurs italophones en français parlé L2. Nous cherchons à y décrire les procédés d’adaptation de ces locuteurs dans des situations de communication franco-italiennes. C’est à partir d’enregistrements d’interactions verbales « spontanées » que nous envisagerons la compétence sociolinguistique comme cette capacité que les locuteurs ont à appréhender les caractères immédiats ou distanciés d���une situation. Les phénomènes d’importation de la L1 (l’italien) dans le discours en français des locuteurs italophones feront l’objet de notre investigation sociolinguistique. Que pouvons-nous dire au sujet de ces importations, que nous qualifions de « mise en scène à l’italienne », au regard de la compétence sociolinguistique ? L’apparition d’éléments italiens en français chez un locuteur, ayant une maîtrise élevée en L2 (le français), est-il le signe d’une défaillance de sa compétence sociolinguistique ? Ou bien doit-on y voir un moyen essentiel pour le locuteur de baliser et structurer son discours ? Faut-il considérer, dans une perspective didactique, cette émergence comme une présence parasite qu’il s’agirait de gommer chez l’apprenant ? En fait, nous verrons que lorsque les italophones ne peuvent s’empêcher de recourir à la langue italienne et qu’ils ne parviennent plus à contrôler ce reflux de leur L1, fait d’automatismes et d’habitudes bien ancrés, alors ils adoptent un comportement oscillant entre « être italien » et « faire l’Italien », deux dimensions de la « mise en scène à l’italienne » qui apportent un éclairage saisissant sur le fonctionnement de l’exolingue. Cette mélodie étrange que les italophones composent, à partir de paroles et de sons parfois stéréotypés, est un phénomène qui présente l’occasion d’explorer pour nous quelques unes des caractéristiques fondamentales de l’interculturalité.

  • Titre traduit

    Attempting to characterised sociolinguistic competence in Franco-Italian situation communications


  • Résumé

    This work aims to study the productions of Italian speakers in L2 french spoken. We are trying to describe the processes of adaptation of these speakers in franco-italian communication situations. Based on recordings of "spontaneous" verbal interactions, we will consider the sociolinguistic competence as a capacity that users have to understand the features of a situation which is immediate or distance. The phenomenas of importing L1 (italian) in french speech of Italian speakers will be the subject of our sociolinguistic investigation. What can we say about these imports that we call " mise en scène à l’italienne " in terms of sociolinguistic competence? Is the emergence of italian elements in a french discourse of a speaker, with a high command in L2 (french), a sign of the failure of his sociolinguistic competence ? Or should it be seen as a vital means to the speaker to set and structure his own speech? In a didactic perspective, should we consider this emergence as a parasite presence that would be erased in the learner? In fact, we will see that when Italian speakers could not help but resort to the Italian language and that they can no longer control the flow of their L1, maked with automatisms and ingrained habits, then they adopt a behaviour oscillating between "to be Italian" and "to make the Italian", two dimensions of the "mise en scène à l’italienne" which clarify the mechanism of the exolingue. This strange melody that the Italians compose, from words and sounds sometimes stereotyped, is a phenomenon that presents an opportunity for us to explore some of the fundamental features of interculturality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (257, 224 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 238-253. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 08 PA10-21 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.