Contribution à la compréhension et à la gestion de l’appropriation des TIC : Le cas de la messagerie électronique

par Marie Bia Figueiredo

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Michel Kalika et de Henri Isaac.

Soutenue en 2008

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    Tensions relatives à la maîtrise de l’information, à la maîtrise du temps de travail ou d’ordre socio-relationnel, cette recherche s’intéresse aux effets inattendus et aux paradoxes induits par l’usage de la messagerie électronique en situation de travail. Elle vise la compréhension des conditions de leur émergence et l’identification des mécanismes suivant lesquels ils pourraient être gérés. A travers deux études de cas réalisées au sein de l’entreprise France Télécom, nous montrons que les effets inattendus et paradoxaux de la messagerie électronique émergent du processus d’appropriation, appréhendé ici sous l’angle de la théorie de la structuration adaptative (DeSanctis et Poole, 1994). L’infidélité des usages à l’esprit de la technologie et l’absence de consensus quant à l’usage approprié sont perçus par les acteurs comme la cause de ces effets. Dès lors, en nous appuyant sur la théorie des conventions (Gomez, 1994, 1996, 2000), nous montrons suivant quels mécanismes une médiation à l’usage peut contribuer à l’émergence d’un consensus et favoriser la fidélité des usages à l’esprit de la technologie. Toutefois nous soulignons que certaines tensions ou paradoxes s’avèrent plus difficilement résolvables du fait qu’ils sont la manifestation de contradictions structurelles profondes liées à l’évolution du paradigme gestionnaire et organisationnel de l’entreprise. Nous montrons alors les stratégies adaptatives individuelles mises en œuvre pour surmonter les effets indésirables de cette contradiction structurelle

  • Titre traduit

    Understanding and managing the appropriation of ICT : The case of electronic messaging


  • Résumé

    This research focuses on unexpected and ironic effects induced by the use of e-mail at work. It aims at understanding why they emerge and how they could be managed. Through two case studies conducted at France Telecom, we argue that the unexpected and paradoxical effects emerge from the appropriation of e-mail by users (DeSanctis et Poole, 1994). The main reasons invoked by users to explain these phenomena are unfaithful appropriation to the spirit of the technology and lack of consensus among users concerning how it should be appropriate to use it. Therefore, founding upon the theory of conventions (Gomez, 1994, 1996, 2000), we study how mediation-in-use may contribute to the emergence of a consensus and increase fidelity of technology use. However, it appears that some tensions or paradoxes are more difficult to resolve because they are the manifestation of deep structural contradictions related to the changing managerial and organisational paradigm of the company. We then highlight individual adaptive strategies enacted by users to overcome the effects of this structural contradiction

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (399 p.)
  • Annexes : bibliogr. 55 ref. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.