La rente pétrolière et le développement économique des pays exportateurs

par Marie-Claire Aoun

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Marie Chevalier.

Soutenue en 2008

à l'Université Paris-Dauphine.


  • Résumé

    La performance des économies de la quasi-totalité des pays exportateurs de pétrole révèle un phénomène contre intuitif : la richesse naturelle limite les opportunités de croissance des pays. Les expériences de développement de nombreux pays pétroliers montrent que la bénédiction des ressources naturelles se transforme souvent en malédiction. La littérature sur la malédiction pétrolière est abondante, surtout après les chocs pétroliers des années 1970, mais elle n’aboutit pas à un consensus quant aux mécanismes de transmission. La maladie hollandaise, les déficits de gouvernance et la volatilité de la rente pétrolière représentent des entraves au développement de ces pays. L’objectif de la thèse est de comprendre pourquoi le surplus pétrolier des pays exportateurs n’a pas généré le développement économique. Nous proposons une analyse fine de l’impact des revenus pétroliers sur les économies, en examinant dans un premier temps la dynamique et le partage du surplus pétrolier. Dans un deuxième temps, nous nous penchons sur les différents facteurs qui expliquent le déclin des économies pétrolières. Enfin, dans une dernière partie, nous étudions la portée de quelques pistes qui permettent d’échapper à la malédiction. Ces propositions peuvent être économiques, comme l’adoption de politiques en faveur de la diversification du tissu économique, ou la mise en place d’un fonds pétrolier. Ces actions peuvent aussi apporter des réponses aux défaillances institutionnelles pour améliorer la gouvernance et la transparence de la rente pétrolière.

  • Titre traduit

    ˜The œoil rent and the economic development of exporting countries


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existesous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (321 p.)
  • Annexes : bibliogr. 296 ref. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.