La recherche économique et le processus décisionnel européen : le cas des politiques relatives à l'énergie

par Domenico Rossetti di Valdalbero

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Marie Chevalier.

Soutenue en 2008

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    Cette thèse vise à démontrer l’utilisation d’outils quantitatifs, les modèles Top-down et Bottom-up, en amont du processus décisionnel européen à travers cinq études de cas: taxation énergétique, politiques climatiques, promotion des renouvelables, efficacité énergétique et internalisation des coûts externes. Qu’il s’agisse de fixer des objectifs énergétiques et environnementaux ou de proposer un nouveau mécanisme de marché, la Commission défend la crédibilité de ses initiatives par des rapports scientifiques. Confrontée à des parties prenantes exigeantes, un Parlement élu et un Conseil ancré sur les intérêts nationaux, la Commission légitime le bien fondé de ses actions par "l'objectivité des chiffres". Près de vingt ans avant la formalisation de l’analyse d’impact, la plupart des propositions de la Commission étaient déjà soumises à des exercices de modélisation Economie-Energie-Environnement. Par le biais de la législation préparatoire, la Commission - technocratie par excellence - s’appuie sur les données scientifiques pour justifier économiquement et pour pousser politiquement ses initiatives

  • Titre traduit

    Economic research and European decision-making : the case of energy-related policies


  • Résumé

    This thesis aims to demonstrate the use of quantitative tools, Top-down and Bottom-up models in up-stream European decision-making process through five case studies: energy taxation, climate change policies, renewable energy promotion, energy efficiency and internalisation of external costs. The European Commission defends the credibility of its policy initiatives, like energy and environment targets or new market mechanism, by scientific reports. Facing strong stakeholders, an elected European Parliament and a Council representing the national interests, the Commission founds its legitimacy in the "objectivity of the figures". Almost twenty years before the formal Impact Assessment, most of the Commission proposals were already submitted to Economy-Energy-Environment modelling analysis. Scientific results are used by the Commission - technocracy by excellence - in its preparatory legislation to justify economically and to support politically its initiatives

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (268 p.)
  • Annexes : bibliogr.487 ref. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.