Planification et ambidextérité : le cas des programmes d’amélioration de la performance

par Marion Soulerot

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Patrick Besson.

Soutenue en 2008

à Paris 9 .


  • Résumé

    Environnement turbulent accélération des rythmes d’innovation semblent avoir sonner le glas de la planification stratégique dans les années 1990. Parallèlement, nombreux sont les grands groupes à s’être lancés dans des programmes à moyen terme visant l’amélioration de leur performance opérationnelle. Dans ce contexte, l’objectif de cette thèse est de comprendre comment ces programmes sont mis en œuvre et à quoi ils servent ?Une revue approfondie de la littérature nous conduit à appréhender ces programmes à travers deux prismes : leur articulation avec les autres dispositifs de planification et la réponse qu’ils apportent au dilemme entre l’exploitation efficiente des ressources et l’exploration de nouvelles ressources. A l’issue d’une étude exploratoire, une grille d’analyse composée de quatre axes est proposée : le degré d’ambidextérité, la structure, le processus de contrôle et la posture des acteurs. Une étude de cas longitudinale permet de mettre en évidence que ces programmes génèrent une rupture dans les repères spatiotemporels des managers. Cette rupture permet de proposer une vision renouvelée de la planification mais suppose également la construction d’une posture managériale ambidextre

  • Titre traduit

    Planning and ambidexterity : the case of performance improvement program


  • Résumé

    Turbulent environment, acceleration of innovation streams seem to have had to sound the knell of the strategic planning in the 1990s. At the same time, a lot of firms launched medium-term operational performance improvement programs. In this context, the objective of this thesis is to understand how these programs are implemented and to what extent they are launched? A detailed review of the literature leads us to study these programs through two prisms: their articulation with the other planning tools and the answer which they bring to the dilemma between the efficient exploitation existing resources exploration of new ones. At the conclusion of the exploratory study, a grid of analysis consisted of four axes is proposed: the ambidexterity degree, the structure, the process and the actors’ posture. A longitudinal case study highlights that these programs generate a break in the spatiotemporal marks of the managers. This break leads us to propose a renewal vision of planning but also supposes the construction of an ambidextrous manager’s posture

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (372 p.)
  • Annexes : Bibliogr.198 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 08/PA09/0008
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : GM1591-2008-33
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.