Le roman impossible : de Proust à Cixous : l'écriture de l'exclusion dans "La prisonnière" et dans "Les rêveries de la femme sauvage

par Abdelhafid Nouri

Thèse de doctorat en Études féminines. Littérature française

Sous la direction de Hélène Cixous.

Soutenue en 2008

à Paris8 .


  • Résumé

    Dans l'étude des "Rêveries de la femme sauvage" '’Hélène Cixous et de "La prisonnière" de Marcel Proust, l'exclusion et son corollaire l'enfermement nous sont apparus comme des notions-clé dans l'écriture romanesque des deux auteurs. Nous avons relevé le cachet poétique dans les deux textes-monde. Ce mode de tissage leur a permis d'approcher le plus possible de l'indicible déchirement et des errances sans fin. Ce livre qui ne s'écrit pas et que pourchassent pourtant, le narrateur et la narratrice jusqu'au jaillissement de l'œuvre. Le roman impossible se met alors à s'écrire de son absence et se réalise par la-même. Dans notre thèse, nous avons rendu compte en trois parties, du cheminement des protagonistes depuis l'encerclement et l'enfermement jusqu'à l'éclosion de l'écriture. La thématique de l'exclusion y est prépondérante avec les motifs de la porte et de l'antisémitisme. Ce qui nous a permis d'accéder au cœur de la métaphore qui habite le texte-ville ou le texte-vie d'un narrateur et d'une narratrice reclus dans leurs fantasmes cherchant une forme d'expression, en quête du roman impossible.

  • Titre traduit

    ˜The œimpossible novel from Proust to Cixous : the writing fo exclusion in "La prisonnière" and "Les rêveries de la femme sauvage"


  • Résumé

    In this study of "Les rêveries de la femme sauvage" of Hélène Cixous and of "La prisonnière" of Marcel Proust, the exclusion and its corollary the confinement appeared to us as notions-key in the novelistic writing of both authors. We relieved the poetic character in both texts-world. This mode of weaving allowed them to approach as much as possible the unspeakable grief and the unlimited wanderings. This book which does not spell and which chases carrying (wearing), the narrator, the narrator until the gush of the work. The impossible novel begins then spelling of its absence and comes true by it the same. In our thesis, we reported, in three parts, the progress of the protagonists: since the encirclement and the confinement in the hatching of the writing dressing skillfully the theme of the exclusion from the other sets (groups) so interesting (carried (worn), the anti-semitism, the incomprehension) and who) allowed us to accede in the heart of the metaphor: the text-city (of Algiers) or text-life of a narrator recluse in his fantasies looking for a shape of expression.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (353 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 336-353

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2673
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.