Les bùrj-s de Sfax : étude anthropologique

par Mohamed Aloulou

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Pierre-Philippe Rey.

Soutenue en 2008

à Paris 8 .


  • Résumé

    Au niveau de cette thèse, nous avons essayé d'étudier le cadre bâti et la vie quotidienne en Tunisie en nous basant sur la région de Sfax comme terrain propice à notre étude. Cette étude anthropologique se place au niveau du cadre choisi et de quelques outils de recherche en continuité de notre travail effectué dans le mémoire de DEA, intitulé "Structure, espace et vie quotidienne du groupe domestique en Tunisie à l'époque précoloniale et coloniale : étude d'un cas : région de Sfax". Mais, il est à signaler que, à ce stade de la recherche, nous avons jugé fructueux d'étoffer l'analyse en question en prenant en compte la complexité du "phénomène-bùrj". Par conséquent, il s'agit de dévoiler ce terme sur les plans architectural (organisation structurelle de la demeure), familial (les formes d'interaction sociale à l'intérieur du bùrj) et culturel (les rituels, les symboles, héritage social). Notre but était d'étudier le bùrj sfaxien comme espace résidentiel qui concerne la population sfaxienne dans une époque précise s'étalant du XVIIe au XXe siècles. En effet, cette construction fortifiée représente la particularité distinctive de Sfax par rapport aux autres villes de la Tunisie, ce qui nous a amené à le privilégier en tant que corpus d'analyse socio-anthropologique.

  • Titre traduit

    Bùrj-s of Sfax : an anthropological study


  • Résumé

    This thesis seeks to investigate a suggested framework for daily life in Tunisia, with special reference to the Sfax region as a propitious case study. This anthropological study is situated within the selected framework as well as the analytic toolkit that draws on my M. A. Thesis entitled "Structure, space and daily-life in Tunisia at the pre-colonial and colonial era : the Sfax region as a case study". However, it must be noted at this stage that we have deemed it necessary to develop this question by taking into consideration the complexity of the "Bùrj phenomenon". Consequently, this term is to be developed on the architectural (i. E. At the level of the structural organisations of the abode), family (i. E. The forms of social interaction inside the bùrj) and cultural (i. E. Rituals, symbols & social heritage) planes. Thus, our aim is to study Sfaxian bùrj as a residential space used by the Sfaxian population at a precise period ranging from the 17th to the 20th centuries. To this effect, this fortified structure represents the distinctive particularity of Sfax compared to the other Tunisian cities ; hence, our decision to single it out as a corpus for our socio-anthropological analysis. The importance of the Sfaxian residential space stems from its capacity to unravel the relationship between a population and the space that it occupies. Similarly, to identify the specificities of a social frame, it is essential to review the traditional habitat because it translates the system of values that governs the relations between the different family members. Moreover, this suggested framework has the potential of being significant thanks to its socio-cultural suggestions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (401 p.-[33] f. )
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 391-401. Lexique

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2643
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.