Création et bonheur : Gaston Chaissac, un itinéraire artistique

par Sookhee Jeung

Thèse de doctorat en Esthétique, science et technologie des arts. Arts plastiques et photographie

Sous la direction de Georges Bloess.

Soutenue en 2008

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette recherche, "Création et bonheur : Gaston Chaissac, un itinéraire artistique", vise à découvrir le bonheur à travers la maladresse et la dissonance profondément marquantes dans l'œuvre de Chaissac. À partir de la rencontre entre l'art et le non art, entre la réalité et l'irréalité, le rôle de l'art chez Chaissac s'interroge. Dans la composition du pêle-mêle, l'ordre est suggéré. Tout en restant en marge de la société, son cœur s'adresse à elle. Ainsi son travail nous obligeant à réfléchir à nos habitudes, il nous délivre un message d'amour. A travers la transmigration d'objets dont la vie nous semble arrivée à leur fin, il nous propose une autre version de la vie et du bonheur. La création est envisagée comme un temps de convalescence, avant même d'être une création. L'art comme force vitale, emmène l'homme vers la vie. Cette vie, en remémorant l'amour et le passé, se consacre au présent et à l'avenir. Grâce à l'art, la vie de Gaston Chaissac bascule de l'autre côté de la rive et il retrouve le goût de la vie mais finalement grâce à son art, c'est nous qui retrouvons notre âme d'enfant enfouie.

  • Titre traduit

    Creation and happiness : Gaston Chaissac, an artistic itinerary


  • Résumé

    This research, "Creation and happiness: Gaston Chaissac, an artistic itinerary", aims at discovering happiness through the clumsiness and the dissonance which strikes profoundly the work of Chaissac. From the encounter between the art and the non-art, between reality and unreality, the role of Chaissac's art questions itself. In the composition of pell-mell, the order is suggested. While staying on the fringe of society, its heart addresses her. Thus pushing us to think about our habits, its work gives a message of love. Through the transmigration of objects whose lives seem to have come to their end, he suggests another version of life and happiness. Creation is considered as a time of convalescence before being a creation. Art as the vital force leads man to life. This life, recalling love and past, dedicates itself to the present and the future. Thanks to art, the life of Gaston Chaissac topples over on the other side of the river and he finds the taste of life. And finally, thanks to his art, we find the soul of the child hidden in us.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (331 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 323-328

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2615

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4203
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.