Esthétique et principes compositionnels dans l'œuvre de Jani Christou (1926-1970)

par Varvara Gyra

Thèse de doctorat en Musique

Sous la direction de Ivanka Stoïanova.

Soutenue en 2008

à Paris 8 .


  • Résumé

    La présente thèse porte sur l'esthétique et les principes compositionnels de l'œuvre du compositeur d'origine hellénique Jani Christou (Le Caire, 1926 - Athènes, 1970). Issu de la musique contemporaine des années 1950, Christou crée son propre langage musical d'après les résultats de ses propres recherches. Dans la première partie, nous étudions tout d'abord l'œuvre du compositeur des deux premières périodes de production (1948-1958 et 1960-1964) et puis nous accordons une importance particulière aux compositions de la troisième et dernière période (1965-1970), qui constituent l'apogée de la production de Christou et qui englobent sa pensée musicale dans sa version la plus élaborée. Plus précisément, nous analysons "Phoenix Music" (1948), "Symphonie nº 1" (1950), "Patterns and Permutations" (1960), "Mysterion" (1966), "Enantiodromia" (1968), "Epicycle I" (1968), "The Strychnine Lady" (1967) et "Anaparastasis III : The Pianist" (1968). Dans la seconde partie, nous nous intéressons aux conceptions philosophiques qui marquent l’œuvre musicale, telles que le principe de la "proto-performance" et de la "praxis-métapraxis", tout en prenant en considération l'influence exercée sur le compositeur par ses lectures. Nous examinons aussi le manifeste de Christou, intitulé Un Credo sur la musique, le rôle du processus circulaire dans la composition, et la notion de confrontation à travers l'expérience musicale. L'accent est mis également sur la dimension psychologique de l'œuvre musicale de Christou, étant donné que le compositeur - fortement imprégné de l’enseignement de Carl Gustav Jung - emploie des éléments psychologiques personnels dans sa production musicale.

  • Titre traduit

    Aesthetics and compositional principles in the work of Jani Christou (1926-1970)


  • Résumé

    This thesis studies the aesthetics and compositional principles in the work of the Greek composer Jani Christou (Cairo, 1926 - Athens, 1970). Christou, who emerged from the environment of contemporary music of the 1950s, introduced his own musical language, based on his personal research. In the first part we study the composer’s work produced during the two first periods (1948-1958 and 1960-1964), and we focus on his compositions of the third and last period (1965-1970). They constitute the apogee of his musical thought in its most developed form. In particular, we study "Phoenix Music" (1948), "Symphony No. 1" (1950), "Patterns and Permutations" (1960), "Mysterion" (1966), "Enantiodromia" (1968), "Epicycle I" (1968), "The Strychnine Lady" (1967), and "Anaparastasis III : The Pianist" (1968). In the second part we address the philosophical concepts that characterize Christou's musical work, such as the principles of "proto-performance" and "praxis-metapraxis", taking into consideration the composer's anthropological readings. We also study his manifesto, entitled A Credo for music; the role of the circular process in composition; and the notion of confrontation through musical experience. We pay particular attention to the psychological dimension of Christou's musical work, since the composer, influenced by the work of Carl Gustav Jung, uses personal psychological elements in his music.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (301 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 272-301

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2559
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.