Freud écrit : fictions dans l'œuvre et à l'œuvre

par Ana Paula de Ávila Pinto

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Jean-Michel Rey.

Soutenue en 2008

à Paris 8 .


  • Résumé

    Sigmund Freud marque l'histoire de la pensée occidentale pas simplement en créant la psychanalyse mais aussi par son talent d'écrivain et par la qualité littéraire de ses écrits. Il s'agit d'une écriture singulière qui mérite exploration. Essayant de démontrer ces propositions, la présente thèse examine certains écrits freudiens afin de relever les caractéristiques de son écriture, particulièrement les aspects littéraires essentiels pour son élaboration théorique et pour l'invention de la psychanalyse, ayant d'importantes répercussions dans divers domaines, spécialement dans la littérature. Plus spécifiquement, on explore l'irruption de la fantaisie ("Phantasie") dans les textes freudiens, son rapport au créateur littéraire ("Dichter"), la spéculation nécessaire à la théorisation freudienne, soulignant une certaine utilisation de la fiction qui s'impose et se met à l'œuvre dans son œuvre. Une considération et de la traduction de l'œuvre de Freud et des formulations freudiennes autour de la traduction s'est montrée également indispensable.

  • Titre traduit

    Freud writes : fictions at work in his works


  • Résumé

    Sigmund Freud left his mark on the history of Western thought not simply by creating psychoanalysis, but also because of his talent as a writer and the literary quality of his work. The singularity of his writing calls for analysis. With the objective of demonstrating these ideas, this thesis examines a selection of Freudian texts in order to expose the characteristics of his writing, and in particular those literary aspects which would appear fundamental to his theoretical development and, indeed, the invention of psychoanalysis and which have exerted their influence in various fields, notably in that of literature. More specifically, this thesis explores the irruption of fantasy ("Phantasie") in Freudian texts, his relation to the creative writer ("Dichter"), and the speculation required by Freudian theorization, underlining a particular use of fiction which comes into play throughout his work. In this context, a study of the translation of Freudian texts including his conceptions of translation also proved to be necessary.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 322 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 228-322

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2486
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.