Synthèse en milieu polyol et caractérisation de nanoparticules de ferrite de cobalt à forte anisotropie magnétique

par Mathieu Artus

Thèse de doctorat en Surfaces, interfaces, réactivité, adhésion

Sous la direction de Fernand Fiévet.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Synthesis in polyol medium and characterization of cobalt ferrite nanoparticles with a high magnetic anisotropy


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail cherche à optimiser les propriétés magnétiques de nanoparticules pour des applications dans le domaine du stockage de l'information. La méthodologie de synthèse est basée sur le procédé polyol. Après un résumé sur le magnétisme dans les nanoparticules et une présentation de la méthode polyol, la première partie de ce travail porte sur la synthèse de nanoparticules de ferrite-dé cobalt simple. Les particules synthétisées sont caractérisées sur le plan structural par diffraction des rayons X, MET, XANES et Mössbauer. Les propriétés magnétiques ont été également étudiées, notamment l'influence de la taille sur la température de blocage. Ensuite, pour améliorer la valeur de la température de blocage, des nanoparticules de CoFe₂O₄ dopées aux terres rares à hauteur de 10% ont été préparée. Malheureusement, les propriétés magnétiques, et notamment la température de blocage, ne sont pas celles attendues. Une analyse de la structure locale par spectroscopie XANES, révèle un changement dans la structure locale de la maille spinelle avec une migration des ions Co²⁺ des sites tétraédriques vers les sites octaédriques, provocant la chute de l'anisotropie magnétocristalline. Le dernier chapitre traite de la synthèse de nanoparticules de type cœur/coquille présentant une interaction d'échange. Des particules composites, CoFe₂O₄ /NiO et CoFe₂O₄ /NiO ont été obtenue avec succès. De plus on constate une augmentation de la température de blocage, jusqu'à 100 K, sur les échantillons étudier. Il reste cependant à optimiser le protocole de synthèse et à procéder à des caractérisations supplémentaires pour obtenir de plus ample information sur la structure de ces matériaux.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (169-[34] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 166 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2008) 244
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.