Régulation post-traductionnelle de deux inhibiteurs du cycle cellulaire p18Ink4c et p19Ink4d

par Antoine Forget

Thèse de doctorat en Bases fondamentales de l'oncogénèse

Sous la direction de Martine Roussel et de Charles Sherr.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Post-transcriptionnal regulation of two cell cycle inhibitors: p18Ink4c et p19Ink4d


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La progression au cours du cycle cellulaire est inhibée par deux familles spécifiques d'inhibiteurs, les CIP/KIP et les INK4s. Les gènes ou protéines de ces deux familles sont très fréquemment altérés dans les cancers humains. Ainsi, l'expression de la famille des CIP/KIP peut être diminuée par des altérations affectant leurs gènes, ou la régulation de leurs niveaux protéiques par le système ubiquitine-proteasome (UPS). La diminution de l'expression des INK4s a quant à elle été décrite comme résultant exclusivement d'événements génétiques (délétions, mutations et méthylations de leur promoteurs). Cependant, la régulation post-traductionnelle des INK4s par l'UPS dans les tumeurs humaines a été est très peu caractérisée. Parmi les quatre gènes de la famille INK4s, seuls INK4A, INK4B et INK4C sont des gènes suppresseurs de tumeurs. Le quatrième, INK4D n'est pas altéré dans les tumeurs humaines. Cette étude démontre que p18Ink4c peut être poly-ubiquitinilé, confirme celle de p19Ink4d et prouve que la demi-vie de p18Ink4c (12Hr) es plus longue que celle de p19Ink4d (2Hr). Elle corrèle également l'augmentation de l'ubiquitinilation de ces deux protéines avec la baisse de leur demi-vie. Enfin, l'ubiquitinilation de ces deux protéines est sujette à une régulation opposé de la part de leur partenaire : l'ubiquitinilation de p18Ink4c est augmenté en présence de la cycline Dl alors qu'elle diminue en présence de Cdk4/6 ; les résultats inverse étant observé pour p19Ink4d. Ces résultats suggèrent que les niveaux protéiques des INK4s sont régulés de manière spécifique. Cette régulation pourrait être impliquée dans la genèse tumorale tout comme c'est le cas de la famille CIP/KIP.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (150 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 510 Réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2008) 231
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.