Rôle des transferts horizontaux dans l'évolution de la pathogénicié de Mycobacterium tuberculosis

par Jennifer Becq

Thèse de doctorat en Analyse de génomes et modélisation moléculaire

Sous la direction de Patrick Deschavanne.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    ˜The œrole of horizontal transfert in the evolution of the pathogenecity of Mycobacterium tuberculosis


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les méthodes paramétriques de détection de transferts horizontaux - basées sur les caractéristiques compositionnelles des génomes - conduisent souvent à des résultats différents. À l'aide de génomes artificiels homogènes combinés pour créer un panel de transferts horizontaux, nous avons pu tester les méthodes de détection selon les caractéristiques de ces transferts. Elles présentent une grande variété d'efficacité pour des fragments de petite taille ou d'origine phylogénétiquement proche. En conclusion, nous montrons qu'il est nécessaire d'appliquer une combinaison de méthodes correctement choisies en fonction des caractéristiques du génome étudié. Un consensus majoritaire sur trois méthodes (GC\%, usage de codons et signature génomique) a été appliqué pour rechercher les transferts horizontaux dans des génomes du complexe M. Tuberculosis, c'est-à-dire l'ensemble des espèces responsables de la tuberculose chez les mammifères. Quarante-huit régions chromosomiques ont été décrites, présentant des caractéristiques d'îlots génomiques. L'analyse comparative des génomes a montré que ces régions ont été transférées au cours de l'émergence du bacille tuberculeux et qu'elles sont toujours en cours d'amélioration. Aussi nos résultats suggèrent que l'ancêtre du bacille de la tuberculose était une bactérie environnementale qui aurait échangé du matériel génomique avec des bactéries du sol et des bactéries pathogènes de l'Homme.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (195 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 665 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2008) 193
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.