Une approche de la détection statique d'exceptions non rattrapées en appel par nom

par Sylvain Lebresne

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Pierre-Louis Curien.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    ˜An œapproach of the static detection of uncaught exceptions in call-by-name evaluation


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les exceptions ont d'abord été introduites dans les langages en appel par valeur. Pour les langages en appel par nom, la solution habituelle consiste à les encoder à l'aide d'une construction monadique. Bien qu'élégante théoriquement, cette solution présente plusieurs désavantages pratiques: propagation non automatique, l'utilisation des exceptions force l'appel par valeur et la modularité est en partie compromise. Dans cette thèse, nous faisons le choix d'un mécanisme d'exceptions primitif ne possédant pas les désavantages d'un encodage. Nous en proposons un système de type où les types d'un terme rendent compte des exceptions qu'il mentionne. À cette fin, nous introduisons deux constructions de types. La première, l'union, caractérise les termes pouvant s'évaluer sur une exception et est cruciale pour typer la capture d'exception. La seconde, la corruption, rend compte d'un phénomène propre à l'appel par nom: une exception peut se voir "enfouie" dans un terme par β-réduction, sans que le terme résultant ne s'évalue nécessairement sur l'exception en question. Reposant sur une relation de sous-typage, la corruption offre un typage des exceptions à la fois modulaire et favorisant la réutilisation de code. Les premiers chapitres étudient ces constructions de types dans le cadre du lambda-calcul simplement typé. Nous proposons ensuite quelques extensions naturelles du calcul obtenu. Enfin, nous étendons ce calcul aux types du second-ordre. De plus, nous proposons pour chacun des calculs des modèles de réalisabilité, offrant ainsi une sémantique précise à la principale notion originale de ces travaux, la corruption.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (158 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 39 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2008) 177
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.