Spectroscopie des noyaux exotiques ⁶He, ⁷ He avec les télescopes à pistes MUST2 et le faisceau SPIRAL d' ⁸He

par Xavier Mougeot

Thèse de doctorat en Champs, particules, matière

Sous la direction de Valérie Lapoux.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les modèles de structure nucléaire doivent être contraints par les données collectées sur les noyaux faiblement liés pour améliorer leur pouvoir prédictif. Les réactions directes de transfert d'un et de deux neutrons 8He(p,d)7He et 8He(p,t)6He ont été mesurées en cinématique inverse au GANIL. Le faisceau d'SHe, produit par le dispositif SPIRAL à 15. 4 MeV/n, a été envoyé sur une cible de protons. Le dispositif expérimental était composé de quatre télescopes MUST2 pour la détection des particules légères de recul, d'un module MUST2 pour l'identification des éjectiles lourds, et de deux détecteurs de faisceau CATS pour la reconstruction de la position et de l'angle d'incidence du faisceau sur la cible. L'analyse des données recueillies avec l'ensemble MUST2 a été menée pour la première fois. Les performances du détecteur ont été caractérisées, des méthodes de calibration et de sélection des événements ont été développées. Les spectres en énergie d'excitation des noyaux d'6,7He et les distributions angulaires des sections efficaces ont été extraits. Ces états résonants de l'6He ont été observés aux énergies d'excitation suivantes : à 1. 8 MeV (connu), à 2. 65(25) MeV de largeur Gamma = 1. 6(4) MeV, et à 5. 3(3) MeV, Gamma = 2(1) MeV. Un état résonant de l'7He a été observé à 1. 3(2) MeV, Gamma = 0. 7(5) MeV. Nos données n'excluent pas l'état controversé à 0. 9 MeV, Gamma = 1 MeV. Ces résultats ont été obtenus grâce aux résolutions exceptionnelles de MUST2 en position et en énergie. Ils valident les théories nucléaires incorporant le traitement des couplages au continuum et les effets des interactions à trois corps.

  • Titre traduit

    Spectroscopy of the 6He, 7He exotic nuclei with the MUST2 telescopes and the SPIRAL beam of 8He


  • Résumé

    The nuclear models have to be constraint with experimental data collected on weakly bound nuclei in order to improve their predictive power. The one and two neutron transfer reactions 8He(p,d)7He and 8He(p,t)6He were measured in inverse kinematics at GANIL. The 8He beam, impinging on a proton target, was produced at 15. 4 MeV/n by the SPIRAL facility. The experimental setup consisted of four MUST2 telescopes for the detection of the light charged particles, of one MUST2 telescope to identify the heavy projectile, and of two beam tracking detectors CATS to reconstruct the incident position and angle of the beam on the target. A complete analysis of the data taken with MUST2 was done for the first time. The performances of the detector were characterized, methods were developed for the calibrations and the selection of the events. The excitation energy spectra for 6,7He and the angular distributions of the cross- sections were extracted. The resonant states of 6He were observed at the following excitation energies : at 1. 8 MeV (known), at 2. 65(25) MeV with a width Gamma = 1. 6(4) MeV, and at 5. 3(3) MeV, Gamma = 2(1) MeV. One resonant state was observed for 7He at 1. 3(2) MeV, with a width Gamma = 0. 7(5) MeV. Our data do not exclude the controversial state at 0. 9 MeV, Gamma = 1 MeV. These results were obtained with the very good position and energy resolutions of MUST2. They are consistent with the calculations of the nuclear theories which indude the treatment of the coupling to the continuum and the effects of the three-body interactions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (166 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 129 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2008) 137
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.