Hétérogénéité fonctionnelle des cellules β pancréatiques in vivo basée sur l'expression du marqueur de surface PSA-NCAM

par Melis Karaca

Thèse de doctorat en Physiologie du développement et différenciation fonctionnelle

Sous la direction de Christophe Magnan.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Functional heterogeneity of pancreatic beta-cells based on surface expression of PSA-NCAM


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le diabète de type 2 (DT2) est une affection métabolique caractérisée par la présence d'une hyperglycémie chronique résultant de deux anomalies interdépendantes, la diminution de la sensibilité des tissus cibles à l'insuline ou insulinorésistance et l'altération des cellules β pancréatiques à sécréter l'hormone. Le développement des connaissances sur la maladie fait du dysfonctionnement des cellules β l'élément clé de la détérioration de l'équilibre glycémique. Mon travail de thèse s'inscrit dans l'étude de l'hétérogénéité fonctionnelle des cellules β pancréatiques. L'originalité de ce travail repose sur l'utilisation de la protéine PSA-NCAM, la forme polysialylée de NCAM, marqueur de fonctionnalité des cellules β, comme outil pour trier deux sous-populations de cellules β que nous avons caractérisées chez le rat. Nous avons également étudié le comportement de ces sous-populations dans un modèle de plasticité pancréatique et un autre de DT2. Finalement nous avons cherché à explorer cette hétérogénéité chez l'Homme. Nos données (i) montrent que les deux sous-populations β⁺ et β⁻ diffèrent par leur transcriptome et leur activité métabolique et (ii) que leur proportion varie en réponse à une demande accrue en insuline mais différemment en fonction de l'état physiologique ou physiopathologique dans les modèle animaux utilisés (iii) confirment que PSA-NCAM est un marqueur de choix de la masse fonctionnelle des cellules β et (iiii) apportent la preuve que le concept d'hétérogénéité fonctionnelle des cellules β existe in vivo, y compris chez l'Homme. Ces résultats supportent l'idée qu'une altération de la plasticité des cellules β pancréatiques, c'est-à-dire, son incapacité à recruter des cellules p totalement fonctionnelles, peut contribuer à la détérioration de la sécrétion d'insuline dans le diabète de type 2. PSA-NCAM apparaît comme un biomarqueur potentiel pour l'étude par imagerie de la masse β fonctionnelle in vivo. Par ailleurs, comprendre le lien entre les cellules β⁺ et β⁻ est une étape nécessaire dans l'identification de nouvelles cibles thérapeutiques afin d'améliorer le statut fonctionnel de cellules p avec une capacité sécrétoire diminuée comme dans le DT2.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (165 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 405 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2008) 128
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.