Caractérisation fonctionnelle et structurale d'arylamine N-acétyltransférases bactériennes

par Benjamin Pluvinage

Thèse de doctorat en Structure, fonction et ingéniérie des protéines

Sous la direction de Fernando Rodrigues-Lima.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Functional and Structural Characterization of Bacterial Arylamine N-Acetyltransferases


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les arylamines N-acétyltransférases (NATs) sont des enzymes du métabolisme des xénobiotiques impliquées dans la biotransformation de composés aromatiques. Le rôle précis des NATs bactériennes est mal connu bien que ces enzymes pourraient contribuer à l'antibio-résistance de certains microorganismes. Nous avons étudié deux modèles bactériens : Bacillus anthracis et Nocardia farcinica. B. Anthracis est le principal agent infectieux pouvant être utilisé lors d'attaques bioterroristes. Trois cadres ouverts de lecture codant pour trois NATs (BaNATA, BaNATB, BaNATC) ont été identifiés. B. Anthracis est la seule bactérie possédant trois enzymes NAT. BaNATB et BaNATC sont fonctionnellement actives. BaNATA semble dépourvue de toute activité. Nos résultats suggèrent que BaNATC pourrait contribuer à la résistance de B. Anthracis au sulfaméthoxazole (SMX). Les résultats préliminaires de la structure tridimensionnelle de BaNATC suggèrent la présence d'éléments décrits jusqu'à présent uniquement dans les structures des NATs humaines. A/, farcinica est à l'origine d'infections pulmonaires (nocardioses) chez l'Homme dont les symptômes ressemblent à ceux de la tuberculose. Nous avons décrit une nouvelle enzyme NAT (NfNAT) apparentée aux enzymes NATs des mycobactéries. NfNAT possède une activité acétyltransférase élevée vis-à-vis de plusieurs substrats dont l'isoniazide (INH). L'INH n'est pas utilisé pour traiter les nocardioses. Le SMX, faiblement acétylé par NfNAT, est utilisé comme traitement de choix. Les données reportées dans cette étude devraient aider à la compréhension du rôle des NATs dans les nocardia et mycobacteria, et également au design de molécules antagonistes des NATs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (176 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 200 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2008) 104
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.