Rôle des modifications post-traductionnelles de PML dans la régulation et la fonction des Corps Nucléaires

par Marion Jeanne

Thèse de doctorat en Bases fondamentales de l'oncogénèse

Sous la direction de Hugues de Thé.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Role of pml post-translational modifications in regulation and function of the nuclear bodies


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans la leucémie aiguë promyélocytaire (LAP), l'arsenic induit la dégradation de l'oncoprotéine PML/RAR, la différenciation des cellules leucémiques, et permet des rémissions cliniques. Nous avons montré que la SUMOyIation de PML induite par l'arsenic conduit à sa polyubiquitination puis à sa dégradation par le protéasome. PML SUMOylée recrute RNF4, l'ubiquitine et le protéasome sur les Corps Nucléaires PML (CNs). La différenciation induite par l'arsenic est affectée dans des cellules transformées par un mutant de la SUMOyIation PML/RARa non dégradable, ou dans des cellules LAP exprimant un dominant négatif de RNF4. Ceci implique directement le catabolisme de PML/RAR dans la réponse thérapeutique et nous avons ainsi identifié PML comme étant le premier substrat de la voie de dégradation par polyubiquitination dépendante de SUMO. Nous avons également clarifié les bases moléculaires du recrutement des partenaires sur les CNs. Nous avons montré que les SUMOs et le domaine SIM constituent des signaux d'adressage vers les CNs. Nous avons également établi que le SIM de PML est dispensable tandis que sa lysine K160 est absolument nécessaire au recrutement sur les CNs. Les CNs consisteraient en une coque de PML/SUMO-2/3 associée à la matrice nucléaire, probablement grâce à des ponts disulfures intermoléculaires, et d'un cœur soluble où s'accumulent Ubc9, les SUMOs et les protéines SUMO/SIM. Cette coque pourrait attirer les protéines SUMOylables par leur SIM, puis leur concentration dans le cœur riche en SUMO/Ubc9 pourrait promouvoir leur SUMOyIation, conduisant à leur séquestration par des interactions SUMO/SIM ou à leur dégradation par la voie de l'ubiquitine dépendante de SUMO.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (178 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 292 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2008) 101
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.