Mécanismes de persistance du VIH chez les patients sous traitement anti-rétroviral prolongé et efficace

par Tu-Anh Tran

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Yassine Taoufik.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Mechanisms of HIV persistence in patients on long-term antiretroviral therapy


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objet de cette thèse a consisté à étudier les mécanismes de persistance du VIH chez les patients sous traitement antirétroviral efficace et prolongé. Chez ces patients, il persiste un pool de lymphocytes T CD4 quiescents infectés de manière latente par du virus intégré et compétent pour la réplication. Ce réservoir lymphocytaire latent est impliqué dans la reprise systématique de la réplication virale après arrêt thérapeutique. Nous avons détecté chez des patients sous traitement efficace depuis plus de 7 ans, la présence de cellules T régulatrices (Tregs) CD4⁺CD25hiFoxP3⁺ quiescentes au sein de ce réservoir à une fréquence jusqu'à 8 fois supérieure à celle observée au niveau des cellules T CD4⁺CD25⁻ quiescentes. La demi-vie de décroissance du réservoir Treg est équivalente à celle du réservoir non-Treg se situant aux alentours de 20 mois. I/anergie partielle de ces cellules et leurs propriétés inhibitrices vis à vis de la cytotoxicité T CD8 pourraient expliquer ce phénomène. Nous avons montré in vitro l'intérêt de l'utilisation des inhibiteurs de FHistone Désacétylase qui entraînent une activation de l'expression virale sans activation cellulaire, rendant ces cellules accessibles à la destruction par l'action cytotoxique des cellules T CD8. Dans ce travail, nous avons également démontré que les ADN viraux épisomaux double LTR avaient une stabilité limitée et pourraient être utilisés comme marqueur de réplication résiduelle du VIH chez les patients sous traitement antirétroviral efficace et prolongé.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (219 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 625 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2008) 095
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.