Robustesse génétique et évolution du développement chez le Nématode Caenorhabditis elegans

par Josselin Milloz

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire et cellulaire du développement

Sous la direction de Marie-Anne Félix.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Genetic robustness and developmental evolution in the nematode Caenorhabditis elegans


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    De nombreux systèmes biologiques sont insensibles à certaines perturbations qu'elles soient stochastiques, environnementales ou génétiques. Une telle robustesse pourrait permettre l'accumulation de variations génétiques cryptiques dans les mécanismes sous-jacents à ces systèmes sans affecter les phénotypes finaux. Nous avons exploré les mécanismes assurant la robustesse génétique, et les conséquences évolutives de cette robustesse, dans un système de développement qui repose sur un réseau de signalisation cellulaire relativement simple et forme un produit invariant, l'établissement du patron de destinées cellulaires au sein des précurseurs vulvaires chez l'espèce de Caenorhabditis elegans. Une approche de modélisation montre que les paramètres qui gouvernent le réseau de signalisation peuvent varier dans une large gamme de valeur sans changement du phénotype final : de nombreuses solutions sont formellement "neutres". Expérimentalement, supprimer les mécanismes tamponnant les variations cryptiques par des outils de génétiques et d'ablation cellulaire démontre l'évolution du système au sein de l'espèce C. Elegans : des variations quantitatives ayant des architectures distinctes entre souches sauvages agissent le long de la cascade de signalisation Ras. Dans le système non-perturbé, des variations dans la dynamique spatiotemporelle de l'activité de la voie Ras entre souches sauvages expliquent les différences phénotypiques observées après perturbation. De plus, les variations génétiques cryptiques affectent les voies de signalisation de manière tissu-spécifique. En conclusion, ce système évolue quantitativement au sein de l'espèce C. Elegans sans changement de son produit.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (91 f.-116 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 291 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2008) 084
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.