Etude de la trans-traduction et du métabolisme des ARN chez helicobacter pylori

par Marie Thibonnier

Thèse de doctorat en Microbiologie et virologie

Sous la direction de Hilde De Reuse.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .


  • Résumé

    Helicobacter pylori (Hp) est l'agent étiologique des gastrites et des ulcères gastriques pouvant évoluer vers des pathologies plus graves. Son pouvoir pathogène est lié à sa capacité à coloniser de manière persistante un environnement hostile, l'estomac humain. La trans-traduction est un mécanisme bactérien ubiquitaire de contôle-qualité ; SsrA - un petit ARN stable - et SmpB - son cofacteur protéique - libèrent les ribosomes bloqués sur des ARNm défectueux et étiquette la protéine tronquée favorisant ainsi, sa dégradation. L'exploration du rôle de la trans-traduction chez Hp, particulièrement bien adapté à résister à des conditions hostiles a révélé, de manière surprenante, que les gènes smpB et ssrA étaient essentiels ; l'activité essentielle de la trans-traduction est le recyclage des ribosomes qui est assuré uniquement par le codon de reprise de la traduction « résume ». L'étiquetage des protéines est requis pour la résistance à un stress oxydant ou à des concentrations sub-létales en antibiotique. Chez Hp, la stabilité de SsrA augmente en conditions acides similaires à celles rencontrées dans l'estomac. Le contrôle de la stabilité des ARNm joue un rôle clé dans la modulation de l'expression génique, cependant ce type de régulation demeure inexploré chez Hp. Chez Hp, HP1430 est une endoribonucléase essentielle, orthologue à RNaseJ de B. Subtilis. Les partenaires protéiques de HP1430 suggère qu'elle ferait partie d'un dégradosome à l'instar la RNaseE, son homologue fonctionnel chez E. Coll. Cette enzyme fortement régulée - son expression est drastiquement diminuée à pH acide - pourrait être centrale dans le contrôle de la stabilité des ARN et petits ARN chez Hp.

  • Titre traduit

    Study of the trans-translation and the RNA metabolism in Helicobacter pylori


  • Résumé

    Helicobacter pylori (Hp) is the etiologic agent of the chronic gastritis, gastric ulcers that may evolve in worse pathologies. H. Pylori pathogenesis is linked with its capacity to persistently colonize an hostile niche, the human gastric mucosa. Traws-translation is an ubiquitous quality-control mechanism; SsrA - a stable small RNA - and SmpB - its protein cofactor - freed ribosomes blocked on truncated mRNA and tagged the incomplete protein to direct it to proteolysis pathways. Exploration of the trans-translation in Hp, revealed surprisingly that both smpB and ssrA genes are essential; the essential function is the ribosome recycling. This function relies only on the resume codon. In Hp, peptide tagging is required to resist to oxidative stress or sub-lethal concentration of antibiotics. In Hp, SsrA stability increases in acid conditions similar to those encountered in the stomach. Stability control of thé mRNA plays a key role in the modulation of gene expression, however this field of investigation remain unexplored in Hp. In Hp, HP1430 is an essential endoribonuclease that is orthologous to RNase J of B. Subtilis. Proteins partners of HP1430 suggest that it might be part of a degradosome as RNase E, its functional homolog, does in E. Coll. This enzyme strongly regulated - its expression is drastically diminished at low pH - might play an important role in stability control of mRNA and small RNA in H. Pylori.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (259 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 366 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2008) 075
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.