Etude des marqueurs de progression tumorale dans les cancers de l'appareil urinaire de l' adulte

par Jacqueline Rivet

Thèse de doctorat en Bases fondamentales de l'oncogénèse

Sous la direction de Anne Janin.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les cancers du rein sont très vascularisés. Nous avons quantifié le taux du vascular endothelial growth factor (VEGF) et montré que ce taux est corrélé aux facteurs histopronostiques de ces tumeurs. Par microdissection tissulaire laser, nous avons séparé les cellules tumorales et stromales et montré que les taux d'ARNm du VEGF et du VEGFR-1 et non du VEGFR-2 étaient plus élevés dans les cellules tumorales et stromales par rapport aux cellules non tumorales. Ceci suggère que les cellules tumorales et stromales participent à la surexpression de VEGF et de VEGFR-1. La progression tumorale serait plus dépendante de la voie VEGFA/EGFR-1 que de la voie VEGFA/EGFR-2. La colocalisation du VEGF et du VEGFR-1 dans les cellules tumorales et stromales suggère l'existence de mécanismes autocrines et paracrines. La nécrose a été proposée comme facteur pronostique dans le cancer du rein avec des résultats contradictoires. La quantification de la nécrose sur lames par une technique de microscopie digitale a montré une excellente reproductibilité interobservateurs comparée à la microscopie conventionnelle. La microscopie digitale pourrait être un apport important dans la quantification de la nécrose tumorale après thérapies antiangiogéniques. Les pertes d'hétérozygotie et l'instabilité des microsatellites (MSI+) ont été étudiées dans les tumeurs urothéliales du haut appareil urinaire. L'instabilité des microsatellites était présente dans près de 50% des tumeurs étudiées, alors que la littérature n'en rapporte que 3% parmi les tumeurs de vessie. Les tumeurs urothéliales du haut appareil urinaire sont donc des tumeurs biologiquement distinctes des tumeurs urothéliales du bas appareil.

  • Titre traduit

    Study of tumor progression markers in adult kidney and urinary tract cancers


  • Résumé

    Renal cell cancers are highly vascularised. We quantified VEGF and showed that its expression is correlated to prognostic factors in these tumors. Using laser microdissection, we sampled separately tumor cells and stromal cells. We showed that VEGF mRNA and VEGFR-1 mRNA (but not VEGFR-2 mRNA) levels were higher in tumor and stromal cells than in non tumor cells, suggesting that both tumor and stromal cells contribute to VEGF and VEGFR-1 overexpression. Tumor growth may be under the control of the VEGFA/EGFR-1 pathway rather than the VEGFA/EGFR-2 pathway. Moreover, VEGF and VEGFR-1 colocalization in tumor cells and in stromal cells suggests autocrine and paracrine interactions. Necrosis may be a prognostic factor in renal cancer but this is still controversial. Quantification of necrosis on tissue sections using digital microscopy has proved to be highly reproducible as compared to conventional microscopy. Digital microscopy could therefore become an important tool for the quantitation of necrosis after antiangiogenic treatments. Allelic losses and microsatellite instability (MSI+) have been analysed in tumors of the upper urinary tract. MS was observed in over 50% of tumors, while only 3% of bladder tumors were MSI+. Urothelial tumors of the upper urinary tract are therefore biologically different from those of the lower urinary tract.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (80 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 142 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2008) 023
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.