Caractérisation physico-chimique de la pollution particulaire dans les mégapoles contrastées

par Olivier Favez

Thèse de doctorat en Chimie de la pollution atmosphérique et physique de l'environnement

Sous la direction de Hélène Cachier-Rivault.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse a permis la caractérisation physico-chimique des aérosols affectant l'atmosphère de deux mégapoles (Paris et Le Caire) pour lesquelles la granulométrie et la composition chimique de la phase particulaire étaient encore mal connues. Cette caractérisation s'appuie sur des mesures de terrain effectuées lors de suivis pluriannuels ainsi que lors de campagnes d'observation intensives ciblées. Elle repose sur l'échantillonnage et l'analyse par classes de taille des principales espèces chimiques, ainsi que sur des mesures physiques (masse, nombre, granulométrie, propriétés optiques) réalisées in situ. L'étude des variations saisonnières permet l'identification des principales sources de particules, et des principaux mécanismes de formation secondaire et de transformation de l'aérosol. Différents aspects de la pollution particulaire au sein des deux mégapoles sont ensuite étudiés de façon détaillée: mesure et composition chimique des composés semi-volatils à Paris, impact sanitaire de l'aérosol parisien, propriétés physicochimiques de la phase particulaire au Caire lors de la saison du « Black Cloud », mécanismes de formation de l'aérosol organique secondaire. Enfin, la mise en perspective des résultats obtenus par comparaison avec une troisième mégapole (Pékin) offre l'opportunité d'étudier les principales sources d'émission et les principaux mécanismes de transformation de l'aérosol urbain pour des situations climatiques et économiques très contrastées. Ce travail apporte, en outre, une base de données détaillée susceptible d'aider à la modélisation des mécanismes qui régissent la qualité de l'air dans les mégapoles, et de leurs impacts environnementaux.

  • Titre traduit

    Characterization of the particulate air pollution in contrasted megacities


  • Résumé

    This work aims at characterizing the physics and the chemistry that govern particulate air pollution in two megacities (paris and cairo) for which the size distribution and the chemical composition of airborne particles were poorly documented. Seasonnal variations of the main aerosol sources and transformation processes are investigated in these two urban centers, with a particular attention to semi-volatile material and secondary organic aerosols. Short-term health effects of paris size-segregated aerosols, as well as particulate pollution during the cairo "black cloud" season, are also emphasized. Finally, the comparison of results obtained for these two megacities and for another one (beijing) allows investigating main factors responsible for particulate air pollution in megacities with contrasted climatic conditions and economic situations. Noteworthy, this work also allowed the build-up of an experimental dataset which is now available for the modelling of urban air quality and of environmental impacts of megacity air pollution.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (210 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 180 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2008) 007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.