Débuts de contes et construction d'une situation en anglais et en français

par Christine Copy

Thèse de doctorat en Linguistique anglaise

Sous la direction de Marie-Line Groussier et de Nicole Rivière.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous examinons les phrases de débuts de contes populaires en anglais et en français afin d'étudier leur rôle dans le fonctionnement de la fiction du récit et d'en dégager l'invariant linguistique. Nous situant dans le cadre d'une théorie communicationnelle de la narration, nous proposons une analyse selon laquelle ces énoncés sont le lieu de la mise en place du protocole co-énonciatif propre au genre et les formes linguistiques sont étudiées en fonction de leur compatibilité discursive particulière avec le contexte. Le cadre du récit est décrit à partir du concept de « situation » tel qu'il est utilisé dans la théorie des opérations enonciatives. Le texte du conte est considéré comme une forme d ' en onc1ation non-directe et le système référentiel des énoncés est décrit en termes de système de repérage complexe, ce qui permet de représenter la source énonciative multi-facettes à l'origine du texte. L'étude des différents types d'énoncés que l'on trouve en début de récit permet d'envisager la fiction du conte comme reposant sur la construction d'un repérage en distanciation entre situation de contage et situation du conte. L'étude des marqueurs typologiques (there was once / il y avait une pois) par opposition à d'autres constructions très rares, comme l'inversion du sujet, permet de montrer que doit subsister la trace de la prise en charge d'un éno nciateur-locuteur particulier. La démarche analytique consiste à considérer les marqueurs linguistiques comme les traces d'opérations de repérages situ ationnels envisagées comme des caractéristiques génériques. Elle est en principe applicable à d'autres types de discours.

  • Titre traduit

    The beginning of folktales in english and french as the construction of a situational frame


  • Résumé

    In this dissertation, we study the sentences occurring at the beginning of folktales in english and french in order to determine the part they play in the fictional apparatus of the narrative and to establish their linguistic invariant pattern. Within the framework of a communicational theory of narration, we provide an analysis in which these utterances are seen as pertaining to the co-enunciative protocole specific to the genre; and the linguistic constructions are stud1ed in their co m patibility with this particular context. The setting ofthe narrative is described by means of the concept of « situation », or locator, as obtained in the culiolian location theory (toe). The folktale narrative is treated as a form of non-direct enunciative mode, and the referential system of each utterance is construed as a complex locational system representing the multi-facetted entity assuming res po ns abilities in the text. Thanks to a comprehensive study ofthe different types of utterances at the beginning of the narrative, the fiction of the tale is construed as resulting frdm the distancing of two distinct locators: the situation of telling and the situation of the tale. The reviewing of text-type markers (there was once / il y avait une fois) as compared to constructions such as locative inversion found to se rare in context, shows that there must remain traces of the commitment of a particular locutionary subject. The analytical way of proceeding consiste in construing the linguistic markers as traces of locational operations specific to the genre of the folktale. This approach is assumed to be applicable to other discourse types.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (337 f.)
  • Annexes : 346 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (2008) 092

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11427
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.