Acteurs et actrices du système éducatif Guinéen sous Sekou Touré : enjeux politiques et implications sociales (1957-1984)

par Abdoulaye Diallo

Thèse de doctorat en Histoire de l'Afrique

Sous la direction de Odile Goerg.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .


  • Résumé

    En 1958, la Guinée rejette la proposition d'intégrer la communauté franco-africaine que propose le général de Gaulle. La France tire toutes les conséquences de ce vote en se retirant de sa désormais ex-colonie. Emportant avec elle tous les moyens matériels, financiers et humains qui faisaient tourner l'administration et l'état. A l'instar de tous les secteurs, l'éducation est littéralement anéantie. Le jeune état doit faire table-rase du passé et édifier un système éducatif de manière ex-nihilo. Le président Sekou Toure courtisé par toutes les puissances dans le contexte de la guerre froide se lance dans l'édification d'un systeme éducatif de type révolutionnaire qui aura la charge de former l'homme nouveau qui fera de la Guinée un pays prospère. Peu de temps apres l'indépendance le régime dictatorial mis en place par le pdg-rda politise à outrance le système éducatif et instrumentalise l'école pour perenniser son pouvoir. Cette thèse retrace le processus d'édification du système éducatif guinéen en essayant de penser ensemble la triptyque enseignants-enseignés-acteurs politiques pour comprendre toute la complexite de la politisation de l'école guinéenne. Pour ce faire, l'auteur répond aux interrogations suivantes : quel est le rôle des acteurs de l'éducation dans l'avénement de l'indépendance et l'impact de cette dernière au niveau du système éducatif ? Que signifie être enseignant et qui sont-ils sous Sékou Touré ? Qu'est-ce qu'un élève / étudiant sous le régime du Pdg ? Bref, que signifie être acteurou actrice de l'éducation sous le régime du PDG-RDA ?


  • Résumé

    In 1958, Guinea rejects the proposal to integrate the franco-african community that the general de Gaulle proposes. France draws its conclusions from this vote and withdraws from its former colony, taking away all the material financial and human resources which made administration and government Services work. Like every other sector. Education is literally destroyed. The Young state has to start with a blank slate and build an education system put of Nothing. President Sékou Touré, courted by all the powers during the cold war. Launches The construction of an educational system of revolutionary type which will have the responsibility of forming the new man' who will make guinea a prosperous country. Shortly after independence the dictatorial regime set up by the pdg-rda politicizes with excess the educational system and instrumentalises school in order to perpetuate its power. This thesis retraces the process of construction of the guinean educational System while trying to analyse the triptych teachers-students-political players to understand the complexity of the politicization of the guinean school system. For this purpose, the author answers the following questions: which is the role of the protagonists of the educational system in the declaration of independence and the impact of the latter on the educational system? What does it mean to be a teacher and who are the people under Sékou Touré? What does it mean to be a student under the regime of the PDG? In short. What does it mean to be a protagonist of the educational system under the regime of the PDG-RDA?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (580 f.)
  • Annexes : Réf. f. 459-476

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (2008) 081

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11312
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.